L'actualité Tourangelle à la bonne température
Culture

Rachid Taha en toute simplicité et élégance

Il était venu en 2013 sur la même place Anatole France pour l’inauguration du tramway, Rachid Taha était de retour à Tours samedi 16 septembre pour un concert dans le cadre de « Tours et ses Franco-Gourmandes ».

DSC_8370

Ecouter Rachid Taha c’est traverser les continents, plonger dans un univers singulier mais commun, une plongée au croisement des cultures maghrébines et européennes, un métissage poétique au croisement du rock, de la chanson française, du Chaâbi et du Raï.

Et si la voix et la posture sur scène trahissent un artiste moins fringant qu’auparavant, Rachid Taha assure le show rythmé avec générosité, bien aidé par des musiciens talentueux, à commencer par son fidèle acolyte Hakim Hamadouche qui vient accompagner régulièrement Taha au chant et donner la couleur du concert avec son oud si caractéristique, ou encore par le guitariste Yan Pechin, au charme et au charisme indéniable.

DSC_8387

DSC_8381

Des tubes de l’artiste, de « Ya Rayah » en passant par « Ecoute moi camarade », « Voilà Voilà » ou « Rock el Casbah », aux classiques moins connus comme « Barra Barra », le public – environ 3000 personnes – a eu ce qu’il était venu chercher. A 59 ans et plus de trente ans de carrière, Rachid Taha continue ainsi de partager avec sincérité son histoire – celle d’une génération puis deux -, ses revendications, son espoir aussi d’une société plus ouverte et tolérante… avec simplicité et élégance et c’est pour cela que ça plait.

DSC_8376

   DSC_8405

DSC_8418

Crédits photos : Pascal Montagne