• CDNT
  • CDNT

Peter Pitches : la scène leur va si bien

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Ils sont quatre, ils sont jeunes, le look teinté d’une coolitude qui pourrait les faire passer pour des jeunes parisiens complètement « hype ». Eux ce sont les Peter Pitches, groupe tourangeau à qui beaucoup promettent le plus grand bien dans les mois et les années à venir.

IMG_7550

Vendredi soir, ils avaient la lourde tache d’ouvrir les hostilités à Aucard de Tours. Pour tout vous dire, Peter Pitches c’est le genre de musique de chambre parfait pour un moment détente à la maison, une pop mélodique et lascive, qui détendrait n’importe quel excité shooté à la caféine sous perfusion. Le genre de musique qui une fois sur scène peut rapidement s’avérer trop calme.

Les Peter Pitches l’ont bien compris et opèrent un virage sur scène en transformant leur dreampop léchée en un rock progressif transmis avec beaucoup de générosité. Pour autant Peter Pitches n’hésitent à casser les rythmes pour revenir par moment à des mélodies plus pop et romanesques qui siéent bien à leur esthétique.

IMG_7596

Niveau prestance, les jeunes Tourangeaux occupent la scène, n’ont pas peur d’aller au devant du public, de tenter des moments de complicité entre eux, le tout avec un aplomb qui traduit une certaine assurance déjà malgré leurs jeunes âges.

On ne peut qu’aimer également voir s’effacer le côté électronique du projet au profit d’un son analogique plus brutal, à l’image de la batterie rythmée d’Alexis, mais aussi des guitares de Jules et Pierre ainsi que la basse d’Axel.

IMG_7566

A suivre assurément dans les prochains mois.


Un degré en plus : L’interview par 37°

IMG_7609

37° : Salut les Peter Pitches, après Bourges, vous voilà à Aucard, ça vous fait deux belles dates cette année.

Peter Pitches : Oui on est content. Bourges c’était dans le cadre du concours des Inouïs. Pour Aucard, on est très content qu’ils nous aient proposé après les Apérocks l’an dernier.

Ces deux dates sont de bons tremplins pour la suite ?

Peter Pitches : On a eu des retours très positifs de Bourges. On espère que cela va nous servir.

D’autres dates cet été ?

Peter Pitches : Non, on a une vidéo qui sort lundi et cet été on travaille sur le nouveau disque.

37° : Vous parlez de vidéo, mais vous êtes un des rares groupes actuels à n’être pas passés par la phase clip, outil de communication phare en ce moment ?

Peter Pitches : Au tout début du projet on n’a pas trop communiqué sur internet, on faisait de l’affichage dans les rues, on a distribué des disques autour de nous. Et puis on n’avait pas les moyens au départ. On a préféré faire notre place à Tours et avoir un disque pour communiquer vraiment.

37° : Vous êtes sur une pop mélodique très léchée. En live cela donne quoi ?

Peter Pitches : En live on est un peu plus excités, c’est moins calme, un peu plus joyeux. On tend vers des morceaux plus rock même si ça reste planant. Au début on était très dépendant des machines, Alexis est arrivé à la batterie et nous a permis de nous en affranchir.

IMG_7541

A lire également notre chronique complète de vendredi soir

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !