Culture

Ouverture de la saison lyrique de l’Opéra de Tours avec Cosi Fan Tutte de Mozart

Dans une mise en scène de Gilles bouillon, une direction musicale de Benjamin Pionnier, des décors de Nathalie Holt, des costumes de Marc Anselmi et une mise en lumière de Marc Delamézière, L’Opéra de Tours propose pour l’ouverture de sa saison lyrique l’opéra bouffe de Wolfgang Amadeus Mozart Cosi Fan Tutte créé le 26 janvier 1790 à Vienne. A voir encore dimanche 6 octobre et mardi 8 octobre

À partir d’une histoire réellement vécue, Mozart aurait imaginé cette Farce invraisemblable sur l’amour tragi-comique, soufflée, d’après les historiens par l’empereur Joseph. L’intrigue qui se déroule au XVIIIe siècle a été revue par Gilles Bouillon dans un période plus moderne, mais a gardé son originalité avec toutes ces arcanes et ces retournements de situations, avec en fil rouge la méditation sur la fidélité des femmes et sur fond de tromperies de faux adieux.

Cet Opéra, traite avec légèreté des sentiments qui naviguent entre libertinage et tendresse pour se terminer par un super final dans lequel la morale est sauve et où toute la force de la musique de Mozart s’exprime pour le bonheur des spectateurs.

L’Orchestre Symphonique Région Centre-Val-de Loire/Tours, avec le Chœur dirigé par Sandrine Abello apportent tout leur talent à Leonardo Galezzi, Dima Bawab, Angélique Boudeville, Aliénor Feix, Sébastien Droy et Marc Scoffoni, qui interprètent avec brio les différents personnages que composent cet Opéra.

Roger Pichot

Print Friendly, PDF & Email