• CDNT
  • CDNT

L’Opéra de Tours joue l’ouverture pour sa saison 2022

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis un plus d’un an, Laurent Campellone, directeur général du Grand Théâtre et de l’Opéra de Tours cherche à imprimer sa marque de fabrique en jouant la carte de l’ouverture.

Cette saison 2022 sera ainsi pleine de surprise. La venue de Michel Plasson d’abord, immense musicien de 88 ans. Autre surprise, le retour de Glass Marcano 24 ans. Cette jeune cheffe dirigera l’orchestre symphonique à quatre reprises, alors que Michel Plasson, qui n’a pas dirigé en France depuis quinze ans, dirigera l’opéra Thaïs de Massenet en janvier.

Glass Marcano

Lors de la présentation de la saison, l’accent a été également mis sur la non-parité qui règne dans le monde de la musique dite classique. Les femmes cheffes ne représentant que 4 % de la profession a indiqué Laurent Campellone qui a prévu pour cette saison, la venue de plusieurs femmes cheffes et solistes en têtes d’affiche, aussi bien dans le lyrique, que le symphonique.

L’Opéra et le symphonique seront complétés par deux nouveaux projets à signaler : la chorale populaire et le chœur de rue qui commenceront dès janvier 2022. La chorale populaire, sera composée de tous les Tourangeaux qui ont envie de venir chanter. Le chœur de rue est une idée qui a vu le jour à Nantes avec des SDF réunis pour former un chœur lors d’un hommage à l’un des leurs disparu. Cette idée va donc être reprise à Tours.

Côté bâtiment, l’état de vétusté du Grand Théâtre a été évoqué. L’occasion d’apprendre que des démarches pour inscrire le bâtiment aux monuments historiques sont engagés. Par la suite, 4 ans de travaux sont prévus pour lui redonner son lustre d’antan.

Roger Pichot

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !