Culture

L’île Simon fermée, les Ilots Electroniques se tiendront à la Gloriette.

Les nombreux Tourangeaux qui apprécient le lieu pour leurs balades ont été étonnés ce mardi de voir l’île Simon fermée au public. La raison est tombée dans l’après-midi, la Mairie de Tours a fermé le lieu par précautions pour « risques de chutes d’arbres ». Une décision pas anodine tant le lieu à son lot d’adeptes notamment avec les beaux jours. Une fermeture qui n’est pas sans rapport avec l’incident qui a eu lieu en juillet dernier au parc des Prébendes où un arbre était tombé sur un enfant de deux ans. Pour éviter un nouvel accident, les autorités ont donc procédé à une vérification de ses parcs et face à une instabilité de certains arbres ont préféré fermer l’île Simon à titre préventif, le temps de procéder aux travaux nécessaires. Une fermeture qui devrait s’étendre jusqu’au 22 septembre.

Cette fermeture n’est pas sans conséquences pour les Tourangeaux, qu’ils soient badauds aimant s’y promener, skatteurs adeptes du skate-park, mais aussi écoles se servant du parc pour les activités sportives en plein air. Autre victime de la fermeture du parc, les Ilots Electroniques qui devaient y tenir une édition ce dimanche 27 août.

Chaque année depuis deux ans, le rendez-vous dominical de musiques électroniques a en effet pris l’habitude de fêter la fin de l’été et la rentrée dans ce lieu qui avait été à l’origine de leur création. L’an passé, les Tourangeaux avaient notamment pu y voir le phénomène Jacques au cours d’une édition mémorable.

Cette année, cette édition s’annonçait particulière également puisque la veille, samedi 26 août, les Ilots seront présents à Tours-sur-Loire pour une carte blanche à partir de 17h au Foudre et à la guinguette centrale. Un week-end autour de la Loire qui ne pourra donc se tenir dans son intégralité.

Les organisateurs des Ilots ont malgré tout trouvé une solution de repli pour dimanche puisqu’ils investiront le parc de la Gloriette. Un parc qu’ils connaissent déjà pour y avoir organisé plusieurs belles éditions en 2014, année de leur création. Un retour aux sources contraint donc, mais qui ne devrait pas empêcher d’y avoir une belle fête musicale.

Toutes les infos sur la page Facebook des Ilots

Crédit photos : Maxime Hillairaud pour la Click Tourangelle

 

Print Friendly, PDF & Email