• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

L’Escale : « la polyvalence de qualité »

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Espace Malraux, l’Escale, Le Nouvel Atrium, Le Temps Machine, Oésia, récemment La Grange de Luynes, prochainement l’inauguration de La Parenthèse à Ballan-Miré… A première vue, les équipements culturels communautaires ou municipaux ne manquent pas dans l’agglomération tourangelle. 37° a décidé de s’intéresser ce mois-ci à ces équipements culturels, pour l’essentiel des salles de taille moyenne, souvent de capacité similaire, afin de découvrir leurs différences, leurs spécificités, leurs objectifs ou encore leur fonctionnement… Suite de notre série avec un zoom sur l’Escale de Saint-Cyr-sur-Loire.

01(c) Ville de Saint-Cyr-sur-Loire

Avec une jauge modulable allant de 400 places en configuration assise, jusqu’à 1100 places en configuration entièrement debout, l’Escale de Saint-Cyr-sur-Loire est une salle qui ne manque pas d’arguments. Pourtant inaugurée en septembre 2007, elle a souffert à ses débuts d’un manque d’identité en raison de cette même polyvalence. Mais Benjamin Lecoq, directeur des relations publiques à la ville de Saint-Cyr-sur-Loire l’affirme : « cette polyvalence est son principal atout, la salle est entièrement modulable et on peut à la fois organiser un spectacle de théâtre, un séminaire d’entreprise ou un concert comme Kery James récemment ». Kery James (organisé par la Smalla Connexion) ou encore Dub Inc (en partenariat avec Le Temps Machine) viennent en effet de remplir la salle saint-cyrienne, avant que Doc Gyneco ne vienne à son tour le 02 décembre prochain (un concert organisé par Cheyenne Productions). « Ce sont de belles dates que l’on n’aurait pas forcément programmé nous-mêmes mais elles permettent de faire découvrir la salle à un public que l’on ne touche pas forcément ».

1398648297246283434b5ae040d8Concert de Kery James le mois dernier (c) Laurent Depeigne – Photours

La programmation culturelle de la ville de Saint-Cyr-sur-Loire est en effet loin de cantonner l’Escale comme une énième salle de musiques actuelles dans l’agglomération. Les choix faits par Catherine Roussel, directrice des services culturels, et son équipe sont au contraire orientés vers d’autres disponibles comme le théâtre, art largement représenté dans la saison culturelle : « Nous programmons du théâtre populaire de qualité, des choses que l’on ne voit pas forcément ailleurs », note Catherine Roussel. Pour cette saison on retrouve ainsi des pièces de théâtre classique (comme l’adaptation de Monsieur Pourceaugnac de Molière et Lully ce soir à 20h30), du vaudeville (Les Bourgeois de Feydeau par La Compagnie Sept-Epées, le 4 décembre à 16h), mais également des spectacles « seul en scène » avec les têtes d’affiche Francis Perrin (le dimanche 5 mars à 16h) ou encore Bernard Pivot (jeudi 06 avril à 20h30). Un mélange entre noms reconnus et spectacles plus confidentiels pour lesquels il est parfois difficile de convaincre le public et remplir la salle. « Je pense que faire une saison culturelle c’est aussi savoir prendre des risques » assume Catherine Roussel.

Et si l’Escale est désormais reconnue pour sa programmation théâtrale, la musique n’est pas pour autant absente de la saison culturelle, outre les concerts cités plus haut, citons cette année ceux de Fred Chauvin (le 9 février 2017) ou encore les concerts classiques du Nouvel An ou les récitals de Pierre Bouyer (21 janvier) et de François Cornu (14 mai). N’oublions pas non plus les spectacles jeunes publics ou encore le cinéma avec les diffusions de Ciné-Off qui sont à chaque fois un beau succès avec plus de 200 spectateurs de moyenne.

l-escale(c) Ville de Saint-Cyr-sur-Loire

Une programmation en réponse aux demandes de la population nous explique-t-on : « C’est avant tout un équipement de proximité, pour les habitants de la commune,   elle est  également utilisée par les associations saint-cyriennes ».

Entre les séminaires d’entreprises, la saison culturelle, les événements de la commune, les locations…, au total c’est ainsi une centaine de manifestations qui y sont organisées chaque année. Une salle qui fonctionne bien donc grâce à plusieurs facteurs explique Benjamin Lecoq : « outre le fait que la salle est entièrement modulable permettant un espace de 400m² de surface au sol, l’Escale est bien équipée en lumières ou en son, avec deux régisseurs à temps plein qui s’occupe de la salle, ce qui constitue un vrai plus » et ce dernier de conclure  : « s’il fallait résumer je dirai que ce qui caractérise l’Escale  c’est la polyvalence mais de qualité ».

Un degré en plus :

> Le site de l’Escale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !