Les femmes à l’honneur avec Bruissements d’Elles

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est un joli rituel qui se dessine chaque année en Touraine au mois de mars. Depuis 1999, aux alentours du 08 mars, journée internationale des femmes, le festival Bruissements d’Elles revient proposer un évènement mettant à l’honneur les femmes dans les milieux artistiques.

« Bruissements d’elles est né du désir d’affirmation et d’émancipation des femmes œuvrant en tous secteurs de la création » annonce le site du festival. Un désir valable et jamais démenti depuis 18 ans maintenant. C’est en effet en  partant du constat que les femmes étaient sous-représentées dans les représentations et spectacles artistiques que l’Espace Malraux à Joué-lès-Tours et La Pléiade à La Riche ont monté le premier festival Bruissements d’Elles en 1999. Une idée qui a rapidement séduit le public mais aussi les autres salles de l’agglomération si bien qu’aujourd’hui pour cette 18e édition ce sont pas moins de dix communes qui accueilleront cet évènement devenu majeur dans le milieu culturel de Touraine : Joué-lès-Tours et La Riche donc, mais aussi Ballan-Miré et sa nouvelle salle La Parenthèse, Saint-Pierre-des-Corps, Notre Dame d’Oé, Tours, la grange théâtre Vaugarni, Langeais mais aussi cette année Saint-Cyr-sur-Loire (L’Escale et le Manoir de la Tour) et Luynes (La Grange). Une ouverture à ces différents lieux qui ne fait que renforcer le côté pluriel mais aussi singulier de cet évènement qui a pour originalité de laisser chaque salle choisir sa programmation indépendamment des autres du moment que les femmes sont à l’honneur. Une façon de mettre en lumière également les spécificités de chaque structure et de laisser la part belle à un grand nombre d’expressions artistiques : théâtre, musique, danse, humour, sculpture, peinture…

Et cette 18e édition a commencé de la plus belle des manières la semaine dernière avec la Compagnie La Course Folle qui a rempli trois jours de suite La Pléiade à La Riche avec son spectacle « Le Quat’Sous ». Un festival qui se poursuit ce soir avec le Fado revisité de Cristina Branco à l’Espace Malraux. Toujours côté chanson, Carmen Maria Vega sera à La Pléiade le 30 mars. Côté théâtre,  « A mes amours » d’Adèle Zouane sera à La Parenthèse de Ballan, tandis que « Just like a Woman » qui raconte l’errance d’une jeune femme à la veille de sa maternité, se jouera au Manoir de la Tour à Saint-Cyr jeudi. Notons encore de la danse avec Parrallèle(s) d’Abderzak Houmi qui affiche déjà complet ou encore les différentes expositions à Tours, Luynes ou Saint-Pierre des Corps. Jusqu’au 31 mars ce sont 13 spectacles et 5 expositions qui se succéderont dans les 10 communes labellisées « Bruissements d’Elles ». 18 formes d’arts différents comme autant de féminités qui s’expriment.

> La programmation complète et la billetterie en ligne sur le site du festival

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu