Culture

Le Printemps des Poètes s’installe dans toute la ville

« La poésie, ce n’est pas pour une élite » clame Roselyne Texier, la présidente de l’association organisatrice du « Printemps des Poètes » à Tours. Pour la 18e année cet évènement national revient donc avec pour ambition de partager au plus grand nombre l’univers de la poésie. Une édition qui sera dédiée au XXe siècle avec pour thème « LE GRAND VINGTIÈME » d’Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie. Pour Bernard Pico, vice-président de l’association : « Le XXe siècle c’est un peu le voisin de palier qu’on ne connaît pas trop mais qui est plus proche de nous qu’on ne le croit ». Un siècle aux poètes immenses par leur talent : Appolinaire, Boris Vian et d’autres mais aussi des talents moins connus, mis en avant également pendant l’évènement.

La poésie est partout et l’évènement tourangeau entend ainsi le prouver en s’installant dans de multiples lieux de la ville : Le Petit Faucheux, Le CCCOD, l’Ecole des Beaux-Arts, le Théâtre Olympia, Les Cinémas Studio, la bibliothèque, mais aussi des écoles, des crèches, ou encore des centres sociaux… bref autant de lieux qui seront investis pendant le mois que dure ce « Printemps » tourangeau. De multiples lieux qui accueilleront la quarantaine d’activités proposées autour de la poésie dans des domaines variés comme le cinéma, le théâtre, la chanson, la lecture… « Cet année l’idée est d’investir la ville, ce sera un évènement sous forme d’archipel » explique B. Pico. Une façon de gagner en visibilité et espérer toucher le plus grand nombre.

Les désormais fameuses BIP, « brigades d’interventions poétiques » qui interviennent dans différents endroits publics de la ville pour proposer des lectures de textes aux passants, seront également de retour. Parmi les autres temps forts, notons les visites poétiques du chantier du CCCOD, l’exposition « La Touraine, terre de poètes au XXe siècle » à la bibliothèque centrale de Tours…

Pour Roselyne Texier, cet évènement est ainsi l’occasion de montrer que « la poésie est importante parce qu’elle utilise les mots qui sont témoins de notre humanité partagée ». C’est bien de partage dont il sera une nouvelle fois question pendant ce « Printemps des Poètes » 2016.

Un degré en plus :

Toutes les informations utiles sur le site du Printemps des Poètes à Tours

pdp2016

Print Friendly, PDF & Email