Le premier clip de la semaine : Planète Comète de Doclap

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Un clip de la semaine un lundi ? Forcément avec deux beaux clips qui sortent la même semaine c’était trop difficile de faire un choix. Et comme cela aurait été dommage de passer à côté d’une de ces deux pépites (on vous garde la surprise pour celle de vendredi), du coup on a décidé de vous parler du clip « Planète Comète » de Doclap en ce lundi. Alors heureux les gourmands ?

YouTube video

« Planète Comète » c’est la chanson pop-électro-disco du dernier Ep « Métamorphose », une chanson pleine de chaleur qui a tout pour faire frétiller sur les dance-floors de fins de soirées. Avec ce clip l’accompagnant, Doclap va encore plus loin dans cette volonté de débaucher la jeunesse vers des fins de soirées rythmées et remuantes, en nous emmenant dans un univers pop-sucrée rempli de couleurs joyeuses. Un clip à la fraicheur juvénile qui prend corps dans cette chambre enfantine où tout semble se déniaiser petit à petit au fil du rythme de plus en plus intense de la mélodie.

Le diable s’habille en jeune fille, c’est un peu ce que semble nous dire ce clip à en croire les rires et sourires diaboliques de Julie. Pourtant ne vous fiez pas aux apparences, si la chanteuse est mise en avant, les machines de Charly et la batterie de Théo sont loin d’être innocentes dans cette débauche harmonique, rythmique et sonore. Nul doute que ces trois diablotins pervertiront les esprits également sur scène. Cela commencera dès le 16 avril prochain au Temps Machine. On vous aura prévenu.

A lire ou relire également notre chronique sur « Métamorphose », le dernier EP de Doclap

Un degré en plus :

A ne pas manquer : Doclap en concert au Temps Machine en compagnie de Mopa et d’Assad, le 16 avril prochain dans le cadre d’une super TACKT qui prolongera le Disquaire Day. Infos et réservations ici

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu