• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

Le Potager Electronique jouera « quoi qu’il arrive » à la Gloriette

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est peu dire qu’elle se fait attendre la 13e édition du Potager Electronique de Tours. Habituellement organisé en juin à la Gloriette, le festival a dû renoncer à ouvrir ses portes en 2020 avant de décaler de trois mois son rendez-vous 2021. Des écueils que l’association Les Hommes Verts compte bien effacer en organisant une fête mémorable ce samedi 11 septembre.

Il ne faudrait pas qu’il tombe dans l’oubli parce que c’est un événement dont on aime beaucoup l’esprit. Chaque année, Le Potager Electronique amène du rythme à la Gloriette avec deux jours de concerts dans le potager du plus grand parc de Tours. Mais une pandémie et un sinistre sont passés par là, faisant sérieusement tanguer le navire. D’abord le coronavirus a forcé l’annulation de l’édition 2020. Puis un incendie a obligé l’organisation à déménager devant la Maison de la Gloriette située près de l’Heure Tranquille.

Résultat des courses : c’est une 13e mouture retardée et raccourcie à une seule journée qui s’annonce ce samedi 11 septembre… mais sans fatalisme : « Il faut s’attendre à une super journée » glisse Audrey, qui fait partie des 5 membres permanents de l’association Les Hommes Verts. Même la météo ne fait pas peur au bureau et à la vingtaine de bénévoles qui les accompagnent sur place pour le montage, la technique ou le bar : « Ça jouera quoi qu’il arrive ! On a envie de faire la fête et que les artistes jouent. »

Une entrée payante pour la première fois

La programmation est globalement celle qui avait été envisagée dès 2020, toujours à 80% locale et issue des coups de cœur de l’équipe qui se réunit régulièrement pour partager ses découvertes musicales. Les concerts s’enchaîneront « sans temps mort » de 17h à 2h du matin avec une ouverture assurée par DJ Tom B mais aussi Tigre Bleu, DJ Fly, Theodora, Potsikeï et MyBodyHorse. Ambiance brésilienne, électro, chill… Au plus fort la soirée pourra réunir un millier de personnes. Avec pass sanitaire en raison de la situation Covid (attention : pas de test antigénique sur place) mais aussi avec billet d’entrée à 5€, une première. Voici pourquoi :

« Depuis plusieurs années notre équilibre financier était très précaire. Et là nous avons des surcoûts comme l’installation de barrières. On ne pouvait pas s’en sortir autrement parce qu’il n’y avait aucune raison de négocier le cachet des artistes. »

Les places se réservent à l’avance sur le site HelloAsso des Hommes Verts. Une fois sur place, bar et restauration sont prévus pour assurer l’indispensable ravitaillement du public. Soutenu par quelques subventions publiques, rappelons que Le Potager Electronique est aussi un événement qui se veut écoresponsable : « Tous nos éclairages sont à LED et on a fait notre maximum pour obtenir l’électricité sans avoir recours à un groupe électrogène » insiste Audrey, ravie que « tout le monde ait eu envie de trouver une solution » pour que ça joue.

Reste à savoir si la foule répondra présente alors que le montage s’est fait un peu à la dernière minute, entre les incertitudes sanitaires, programmatiques et organisationnelles. « On est persuadé que c’est le genre d’événement qui fait du bien. » Pour la suite, Les Hommes Verts donne déjà rendez-vous en juin 2022 pour une 14e édition reprenant ses codes habituels. Entre les deux, l’association pourrait aussi organiser un concert avec Trifouille1er qu’elle na pas réussi à faire venir ce week-end pour des raisons d’agenda.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !