CultureDossier du mois

Le Petit Faucheux : 30 ans de Jazz, cela se fête !

Nouveauté sur 37°, chaque mois nous vous proposerons désormais un dossier spécial sur plusieurs jours, sur une thématique précise. Pour le mois de septembre, nous vous proposons un dossier spécial : « Rentrée culturelle dans l’agglomération ».

La salle tourangelle Le Petit Faucheux s’apprête à fêter un anniversaire particulier. Non pas celui de sa naissance, mais celui de l’arrivée du jazz dans sa programmation. C’était il y a trente ans, un acte de naissance qui a donné suite à une belle histoire et une reconnaissance qui n’est plus à faire.

Le Petit Faucheux : un peu d’histoire

Ouvert en 1983, par Michel Audureau, Le Petit Faucheux était à l’origine un café-théâtre du Vieux-Tours, situé rue des Cerisiers. En 1987, sous l’impulsion de Bernard Aimé, le lieu d’une cinquantaine de places se métamorphose en club de jazz. Dans son coin, Le Petit Faucheux va gagner petit à petit ses lettres de noblesse pour devenir la scène jazz de référence en Indre-et-Loire et trouver l’appui des collectivités.

En 2005, alors qu’il est à l’étroit dans sa salle historique, la ville de Tours propose au Petit Faucheux de s’installer dans l’ancien Théâtre Louis-Jouvet alors rénové et bénéficiant de 200 places. Un lieu qu’il occupe toujours aujourd’hui.

Salle spécialisée dans le jazz et les musiques improvisées, le Petit Faucheux est devenu une référence en la matière. « C’est un travail fait dans la continuité, même si la musique s’est transformée depuis, avec notamment l’apport d’influences artistiques diverses » rappelle Sylvain Moussé le président du Petit Faucheux, présent depuis l’origine, en tant que spectateur puis membre de l’asso et président.

Un président heureux de voir « la dynamique exceptionnelle autour du jazz à Tours ». Oui car si Le Petit Faucheux est une belle vitrine, la belle réussite de celle-ci est aussi due à la richesse de la sphère jazz en Touraine. « La région est une véritable terre de jazz, avec beaucoup d’acteurs comme le collectif Jazz Région Centre, des évènements importants comme Jazz en Touraine. Il y a également une chaire de jazz à la fac de musicologie, il n’en existe que trois en France et l’école Jazz à Tours » expliquait ainsi dans une précédente entrevue Françoise Dupas, la directrice de la salle. Une dynamique qui se poursuit avec les années avec de nouveaux collectifs qui émergent à l’instar du Capsul Collectif. Et tous ces acteurs travaillent ensemble et créent une émulation autour de cette musique parfois injustement jugée comme élitiste.

Relire notre focus : Le Petit Faucheux, une salle de jazz et plus encore

Avec une centaine de concerts par an mais aussi 120 jours de répétitions, de résidences et de créations, Le Petit Faucheux poursuit donc sa dynamique et son travail d’ouverture et de diffusion. Un travail mené de concert avec l’autre volet du projet, celui des actions culturelles. Labellisée SMAC (Salle des Musiques Actuelles) depuis 2004, Le Petit Faucheux répond en effet à un cahier des charges qui stipule notamment qu’un effort important doit être fait pour aller à la rencontre des publics.

Au Petit Faucheux cela se traduit par différents projets : des actions de sensibilisations envers le jeune public avec les crèches de la ville, des parcours musicaux pour les scolaires. Des actions qui touchent également d’autres formes de publics. On note ainsi un travail fait avec des structures sociales comme l’association Cultures du Coeur avec qui Le Petit Faucheux organise les sessions Un salon 2 musiciens. On peut évoquer également des ateliers à la Maison d’Arrêt de Tours via le Capsul Collectif ou encore des débats-rencontres organisés avec des musiciens…

30 ans et un anniversaire en 3 temps

C’est cette riche histoire et expérience autour du jazz que la salle tourangelle veut fêter avec son public du 05 au 07 octobre prochains. Le jeudi 05 octobre, c’est l’artiste reconnu internationalement Jenny Garret qui se produira en formation quintet à la salle Thélème. Le lendemain, Le Petit Faucheux retournera dans ses murs pour une soirée basée sur les duos et autour de la voix. Au cours de cette soirée nommée « petits plaisirs à deux », se produiront Claudia Solal et Benjamin Moussay, Madeleine et Salomon, Kamilya Jubran et Sarah Murcia.

Enfin samedi 07 octobre, c’est une soirée nommée « petits plaisirs solitaires » qui est programmée. Tout au long de la soirée huit musiciens nationaux se succéderont en solo sur la scène du Petit Faucheux (Fidel Fourneyron, Yuko Oshima, Daunik Lazro, Vincent Courtois, Claire Bergerault, Yann Joussein, Ivann Cruz et Sophia Domancich).

Un week-end qui lancera la saison de la salle de jazz. Une saison qui s’annonce une nouvelle fois riche avec les rendez-vous incontournables comme le festival Emergences ou encore des partenariats avec d’autres disciplines comme le CCNT (Centre Chorégraphique National de Tours).

Un degré en plus :

> Le programme et les infos sur le site du Petit Faucheux

 

Print Friendly, PDF & Email