Culture

Le clip de la semaine «Prendre l’air» d’Angle Mort & Clignotant

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux talentueux et nous en extirpons un clip rien que pour vous.

«Prendre l’air» d’Angle Mort & Clignotant

Tourisme hexagonal no limit

Bon il faut vous le dire tout de suite : Angle Mort & Clignotant sont passés en juillet à Terres du Son et on les a ratés. ATTENTION SPOILER, métaphore pourrie : Aller à Terres du Son et rater le concert d’Angle Mort & Clignotant, c’est un peu comme passer deux semaines de vacances au Georges V sans descendre l’avenue pour aller se recueillir au Pont de l’Alma en mémoire de Lady Di. Mais que voulez-vous, parfois on s’égare. On s’est contentés de les croiser au cocktail VIP de la Fraca-Ma pour boire quelques coups en admirant leur beau sweat à capuche «I am not a rapper», c’est déjà pas mal.

20170709_191341

Bref, ce groupe ne vient pas de Tours mais d’Orléans, mais comme 37 + 8 ça fait 45, on vous en parle quand même. Et puis il émane de l’ex meilleur groupe du monde de la région Centre du début des années 10 – Perox – donc forcément on les suit de près depuis leurs débuts. Trois ans déjà, une douzaine de titres et six clips, sortis au fil du temps, dont le tube interplanétaire dédié à la haute gastronomie «Des frites putain et de la sauce bordel», qui nous fait toujours autant tripper (à la mode de Caen, bien sûr) et aussi le très jouissif «Google ta gueule» à l’origine d’une fatwa lancée à l’encontre d’Angle Mort & Clignotant par les sbires de la Silicone Valley, où ils sont désormais persona non poil à grata.

Caustique, bordélique, pince-sans-rire, ce duo hume l’air du temps avec pas mal de 6e sens et le recrache toujours avec panache. Chaque nouveau morceau est attendu avec impatience par une horde grandissante de fans plus ou moins foufous et écrit chaque fois un nouveau chapitre d’un conte moderne aussi cynique qu’effrayant, lointain cousin de Salut C’est Cool ! Quelques morceaux seraient dans les cartons, et un album en 2018 dans nos rêves les plus fous. Pour des dates dans le 37 pendant l’hiver, on vous suggère de faire lancer une pétition sur Avaaz et de l’adresser au futur nouveau maire de Tours, ça aussi c’est dans l’air du temps. Ou alors, solution ultime, vous craquez le Livret A et vous les invitez dans votre 18m2 pour un concert chez l’habitant.

UNE QUESTION

Qu’est-ce qui vous inspire à notre époque ?

UNE REPONSE

«Outre la Vie, la Mort, et l’Industrie du porc ? Des artistes comme Vald ou Jorrdee, Gargäntua et Princess Napälm, Infecticide ou Schlaasss. Les panneaux de signalisation, la danse, la nuit. Les tubes comme les chansons ratées…»

Un degré en plus

> Prochaines dates : 27 septembre au Cirque Éléctrique (Paris), 13 octobre au Klub (Paris), 27 octobre aux Rockomotives (Vendôme)

> La page Facebook d’Angle Mort & Clignotant

> Retrouvez toute la collec des clips de la semaine en cliquant ici.

Print Friendly, PDF & Email