Culture

Le clip de la semaine : «London» de Scratchophone Orchestra

Chaque vendredi nous plongeons nos mains de gourmands dans l’inépuisable réserve de groupes tourangeaux talentueux et nous en extirpons un clip rien que pour vous.

«London» de Scratchophone Orchestra

Introduction au Printemps

Au cas où ça vous aurait échappé, l’élégance et l’insouciance sont des valeurs refuges inestimables dans la pourritude ambiante croissante qui s’immisce dans toutes les sphères de notre petite vie menacée. Ce morceau comme ce clip portent ces deux antidotes.

Même si ce petit air d’électro-swing mélancolique n’est pas spécialement innovant (mais d’ailleurs est-ce ce qu’on lui demande ?), il panse gentiment l’âme et donne envie de se dandiner lascivement et d’aimer son prochain ne serait-ce que pendant 6 minutes, ce qui est déjà une gageure.

La structure complexe du morceau épouse à merveille cette belle réalisation (oui, on sait c’est l’inverse, mais on écrit ce qu’on veut par ici), certes aidée par un décor féérique exceptionnel, mais néanmoins particulièrement inspirée : nul doute que le Poncho Prod mûrit avec l’âge aussi sûrement qu’un bon whisky et que dans la vivifiante compétition locale, il marque ici un très gros point, notamment dans la variété des plans et, donc, la douce élégance des mouvements de caméra.

«London» est une bien jolie parenthèse de rêverie printanière qui se savourera avec encore plus de plaisir quand le thermomètre aura décidé de remonter.

Un degré en plus

> En concert les 14 et 15 avril dans le Off du Printemps de Bourges, le 24 septembre à Chambray-lès-Tours. Plus de dates sur leur site internet.

Print Friendly, PDF & Email