Culture

Le clip de la semaine : «Hell-bent» de Holding Sand

«Quand Holding Sand fâché, lui toujours faire ainsi»

Sur sa page Facebook, le magazine Louis prévenait gentiment que ce morceau n’avait «rien à voir avec Amel Bent», reprenant à sa sauce l’hilarant «aucun lien, je suis fils unique» du site officiel du groupe.

Précaution bienvenue pour les oreilles sensibles en effet, tant Holding Sand nous reviennent dans une forme olympico-apocalyptique avec cet avant-goût de l’album 12 titres «A life worth memoirs» («une vie qui vaut d’être racontée par écrit», en gros), annoncé pour le 23 février pour les losers, déjà sur les platines pour les happy crowdfunders et en vente exceptionnelle en exclu à La Belle Rouge lors d’une release party le 30 janvier.

Un morceau très dense, donc, mais aussi très danse, puisqu’au milieu du déluge de guitares et de voix d’outre-tombe, une danseuse masquée tente d’apporter un peu de finesse dans ce monde de brutes qui défilent rageusement sur fond noir ou blanc dans un diaporama épileptique sans fin. Tatouages, barbes épineuses, batteur qui montre les crocs, gros grizzly sur un T-shirt : l’ambiance est survoltée et sombre et une fois le masque tombé, même la danseuse vous sapera le moral avec son rimmel qui coule jusqu’aux genoux et sa chorégraphie désespérée.

Reste le mystère du mec qui s’ennuie et semble paumé et impassible dans ce chaos, faisant mumuse avec une boîte à musique affublée de ladite danseuse en miniature, qu’il finira peut-être par écrabouiller puisque sur le dernier plan on ne voit plus la danseuse, mais du sang sur la main du type, qui n’a plus du tout l’air dans son assiette, le «I’m breaking you down» martelé par le chanteur ayant visiblement été mis à exécution.

Pour celles et ceux que la domination de la nouvelle scène tourangelle par l’électro et la mélancopop molle commence à gaver sérieusement (on a des noms), ce grand retour très attendu des talentueux bruitistes de Holding Sand devrait être un moment de bonheur intense, et pour tout le monde, une bienvenue catharsis («Réaction de libération ou de liquidation d’affects longtemps refoulés dans le subconscient et responsables d’un traumatisme psychique» d’après Le Petit Robert).

holding-sand-2014

Print Friendly, PDF & Email