Culture

Le CCC OD fait dialoguer art et architecture

Dans le cadre du centenaire de la naissance d’Olivier Debré, le CCC OD propose une vaste exposition multiple et plurielle sur des pans méconnus du travail de l’artiste qui a donné son nom au centre d’art tourangeau.

Connu pour sa peinture, ses grands tableaux, son travail sur la Loire, Olivier Debré est un artiste qui s’est façonné avec l’architecture également. Une préoccupation née de sa formation à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris où il entre dans la session architecture en 1937. Si sa formation ne sera pas achevée à cause de la guerre, cette période marquera l’artiste et ses œuvres au long de sa vie.

En tant que peintre ou en tant que sculpteur, l’architecture restera présente en effet dans les représentations d’Olivier Debré qui travaillera même dessus, réalisant des projets de « tours imaginaires » dans les années 70 et postulant à des appels à projets comme celui pour la reconstruction de la gare d’Orsay ou de la construction de l’église Notre Dame de la Source à Compiègne qu’il remportera avec le Groupe d’études et de Réalisations Architecturales Mazerand/Meyrand en 1991.

Esquisses pour l’église Notre Dame de la Source de Compiègne

Des croquis et esquisses présentés par le CCC OD lors de cette exposition « Etendue, corps, espace. Olivier Debré et les artistes-architectes », ressort la notion d’espace que l’on peut retrouver dans ses œuvres picturales. Un lien tenu, entre art total et utopie que le centre d’art tourangeau a décidé de mettre en avant à travers cette exposition qui accueille les œuvres d’une dizaine d’artistes des années 70 à aujourd’hui s’inscrivant dans ce dialogue entre art et architecture.  

Les maquettes présentées sont des œuvres en tant que telles mais plongent à la fois dans le fonctionnel et le conceptuel. Les époques et les modes se dessinent à travers elles, entre minimaliste, géométrie académique…  Les travaux sur toile, photographiques, vidéos… viennent apporter un autre regard également sur les liens et les relations entre art et architecture. Entre représentations fictives et idéalisées, entre espace, perspectives et jeux d’échelle… cette exposition n’est certainement pas la plus simple d’accès pour le grand public, mais elle permet de s’intéresser et d’expliquer les interrogations des artistes-architectes dans leurs travaux et leurs réflexions menant à penser le monde différemment.

Print Friendly, PDF & Email