• Vitiloire
  • Vitiloire

L’artiste Hoël Duret plonge la Nef dans le noir au CCC OD

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Le CCC OD présente sa nouvelle exposition dans la Nef. Cette fois-ci, le centre d’art contemporain a convié le jeune artiste nantais Hoël Duret pour son exposition « Cont#ct ».

Pour la première fois, les curieux ne pourront pas apercevoir de l’extérieur l’exposition qui se tient dans la Nef du CCC OD. La salle est en effet plongée dans le noir à l’occasion de l’exposition « Cont#ct » d’Hoël Duret qui débute ce vendredi 29 avril.

Pour voir cette exposition il faudra donc franchir les portes du centre d’art contemporain. L’artiste a imaginé une installation centrée sur la vidéo, les nouvelles technologies pour « explorer les ressorts d’une expérience humaine contemporaine en quête de boussole » explique-t-il.

Cette exposition est une continuité du travail engagé par le jeune artiste de 34 ans : « Je travaille par cycles, ici c’est celui « Low » que j’avais entamé par une exposition à la Fondation Louis Vuitton début 2020. Chaque exposition est un nouveau chapitre du cycle qui se construit au fur et à mesure, sans préméditation. » Pour ce cycle, l’artiste s’empare ainsi des technologies de l’ère digitale et de leurs utopies déjà déçues, s’intéressant moins à leurs performances exponentielles qu’à leur potentiel narratif et esthétique.

Pour « Cont#ct », Hoël Duret a opté pour une installation vidéo de 16 minutes, pouvant être saisie à n’importe quel moment. Il a été cherché des vidéos issues de banque d’images sur internet, plutôt destiné au monde de la pub. Des images de paysages vides, « à la beauté lisse » précise-t-il, pour en dresser une narration qui en dit beaucoup sur notre ère, tout en plongeant le spectateur dans un monde parallèle. Pendant que la vidéo déroule, une voix off en anglais, fait parler une jeune fille exploratrice entrée dans cet univers parallèle où tout est très beau mais qui lui fait perdre ses repères. Une installation vidéo agrémentée d’autres vidéos au sol et de miroirs au mur qui immergent encore plus le spectateur dans ce monde fantasmé.

« L’ensemble du projet est assez science-fiction et évoque un monde en friction. Je reste volontairement ambigu car je ne veux pas être dogmatique et l’idée est de laisser le spectateur l’interpréter selon ce qu’il porte en lui ».

Un degré en plus :

« Cont#ct » d’Hoël Duret, à voir au CCC OD jusqu’au 18 septembre. Plus d’infos ici : https://www.cccod.fr

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !