La clinique Saint-Gatien fait sa mue

Facebook
Twitter
Email

A l’occasion du lancement de l’exposition « La Clinique du Street-Art » qui débute ce vendredi 30 juin 2023, la SET (Société d’Equipement de Touraine) et la ville de Tours, ont présenté le futur projet urbain qui réhabilitera les locaux de l’ancienne clinique fermée en 2019.

La « Clinique du Street-Art » : une exposition qui va faire parler

Premier jet de cette réhabilitation : « La clinique du Street-Art » qui ouvre ses portes ce vendredi 30 juin sur les 1500 m² des rez-de-chaussée de l’ancienne clinique (l’ensemble des bâtiments fait plus de 12 000 m²). Ce projet porté par l’agence d’architecture-design « Stadler Design Studio » en lien avec Krea (société portée par les co-présidents de Terres du Son et Ronan Garnier de Prog Event) et Bob Jeudy, entend proposer à la fois un lieu d’exposition exceptionnel mais aussi un lieu de vie en plein cœur de Tours puisqu’on y retrouvera également un espace bar et un espèce scène permettant des concerts, performances, spectacles… deux fois par semaine en soirée.

(c) Pascal Montagne

Relire également : L’ancienne clinique Saint-Gatien accueille une grande exposition de Street-Art

L’exposition en elle-même se veut surprenante : d’abord par son ampleur avec 31 artistes s’étant approprié les murs de l’ancienne clinique pour y peindre des œuvres que l’on voit d’ordinaire plus sur les murs des rues. Bob Jeudy, le commissaire de l’exposition explique avoir voulu raconter une histoire de l’art urbain depuis 60 ans. On retrouve ainsi des pionniers du street-art comme Zloty et des artistes plus récents, pour certains connus à l’international.

L’exposition est surprenante également par son approche puisque l’idée est de plonger dans une exploration urbaine en mode « urbex ». Les lieux sont ainsi plongés dans le noir, sans électricité, et au mieux éclairés par la faible lumière naturelle passant à travers les interstices des fenêtres condamnées et autres volets… On visite donc cette exposition à travers un parcours labyrinthique dans les différentes pièces de l’ancienne clinique, munis d’une lampe frontale. « Nous avons opté pour le street-art car le lieu a été squatté en 2021 et il reste de cette occupation beaucoup de tags sur les différents murs, on avait envie d’en faire écho. L’envie de l’exploration urbaine est venue de l’idée similaire de rappeler que l’on occupe une friche » explique Nicolas Stadler, de l’agence Stadler Design Studio.

(c) Mathieu Giua

Des bureaux, restaurants ou encore un bar en rooftop à l’avenir…

Ces derniers ont été mandatés par la SET pour mener ce projet culturel, initialement prévu jusqu’au 30 mars, mais qui se prolongera finalement jusqu’en septembre 2024 a annoncé Clément Minier, le directeur de la SET. Pour cette société qui dépend de la ville de Tours, l’enjeu est d’occuper les locaux et leur redonner une première vie, en mode pré-configuration, avant un autre projet d’ampleur qui doit mener à la réhabilitation entière des 12 000 m². Cette réhabilitation se veut importante. La SET y investira 18 millions d’euros. Au final, on retrouvera des bureaux, une école supérieure privée (formation ingénieurs certainement) des restaurants, un bar en rooftop mais aussi une pension de famille ou encore la Maison de l’Hospitalité promise par l’équipe d’Emmanuel Denis pendant la campagne municipale de 2020.

Mais aussi un aspect social important avec la Maison de l’Hospitalité…

Cet aspect social, la Municipalité y tenait rappelle Marie Quinton, adjointe au maire sur les questions sociales justement. L’idée étant que 30% des locaux du futur site Saint-Gatien soient dédiés à des activités sociales.

Entrant dans ces activités, la Maison de l’Hospitalité proposera un accueil sans conditions pour les personnes en grande précarité ou en errance notamment, explique l’élue, avec bagagerie, douche, mais aussi des consultations médicales, socio-esthétiques, des espaces informatiques… Elle aura également un volet d’accompagnement dans l’insertion sociale et professionnelle.

Les études techniques pour cette réhabilitation sont lancées et dureront un an. Les travaux devraient commencer rapidement derrière par phases.

Un degré en plus :

« La Clinique du Street-Art » exposition à partir du 30 juin 2023. Ouverture du mercredi au dimanche de 11h à 19h – Deux soirées spectacles par semaine en plus. Tarif d’entrée : 5 euros (tarifs réduits pour étudiants, chômeurs, enfants…). Bar et petite restauration sur place.

Plus d’informations sur : https://www.facebook.com/profile.php?id=100093728259748

Facebook
Twitter
Email

Météo

TOURS Météo

Inscription à la newsletter