La belle métamorphose signée Doclap

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Doclap revient en forme en ce début d’année 2016 avec Métamorphose, un EP de cinq titres qui mérite que l’on s’y attarde.

Doclap, on vous les avait présenté à plusieurs reprises l’an dernier à travers le clip « Les Oiseaux » ou leurs prestations scéniques comme celle au Temps Machine. Sur scène, le trio nous avait emballé par l’aisance avec laquelle il s’amusait à brouiller les références musicales, Métamorphose, le deuxième EP mais le premier depuis l’arrivée de Julie au chant, ne fait que confirmer tout le bien que l’on pensait d’eux.

Avec Métamorphose, Théo, Charly et Julie, les trois membres du groupe livrent un quasi sans-faute. En restant fidèles à leur volonté de ne pas s’enfermer dans une seule esthétique, Doclap propose un EP à la fois riche et intense. Puisant dans l’électro, le trip hop ou encore la dub, le groupe se révèle une nouvelle fois inclassable. Et même si les connaisseurs du groupe reconnaitront les morceaux présents sur cet EP pour les avoir déjà entendus en live, les réarrangements effectués viendront bousculer les certitudes acquises. Pour Théo « Cet EP est vraiment dans la perspective de ce qu’on voulait avoir ». Un EP où les machines sont omniprésentes et guident la trame harmonique. « Charly réfléchit beaucoup au son des machines, c’est vraiment sa patte » poursuit le batteur du groupe, « sur scène on peut moins les mettre en avant parce qu’on n’a pas notre ingé-son, mais le son Doclap c’est vraiment ce qu’il y a sur l’EP ». Véritable bonbon à la fois sucré et acidulé, cet EP emmène nos oreilles vers différentes références, sans jamais nous faire perdre le fil conducteur qui permet au final de définir une identité propre à Doclap. Entre morceaux planants et énergiques, le groupe nous emmène donc dans un voyage féérique fait de ruptures subtiles et de doux bruits parasites accompagnant un duo contrebasse-batterie qui a fait ses preuves. Un voyage poétique au cours duquel la voix lascive de Julie lie avec talent tous ces différents éléments musicaux.

Un degré en plus :

> Le facebook de Doclap

 12562345_442441275949843_530308887_o

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu