• CDNT
  • CDNT

Et La Chaudière s’est allumée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Après le faux-départ du mois de mars, La Chaudière Festival est cette fois bien allumée. Le week-end dernier, le festival a tenu son « Acte 1, Scène 2 » sur l’île Aucard. Un évènement organisé à la fois pour réduire le déficit lié à l’interdiction du mois de mars mais aussi pour définitivement tourner la page et montrer que l’envie d’organiser un événement d’ampleur est toujours bien présent.

Deux chapiteaux, des décors soignés avec des œuvres d’artistes comme Fred Chabot, Bjo, Nep, Nadine Anis ou encore Aurélien Gallaud, une ambiance chaleureuse, tous les éléments avaient été réunis par les organisateurs pour que cet « Acte 1, Scène 2 » soit une réussite. Et si l’affluence fut décevante vendredi soir avec environ 1000 personnes sur le site, samedi ce sont environ 2000 personnes qui ont pris la direction de l’île Aucard.

Avec la volonté de rassembler autour d’un évènement transdisciplinaire, les organisateurs avaient mélangé les arts tout au long du week-end. Les deux soirées se sont ainsi ouvertes avec les spectacles d’art de rue des compagnies La Burrasca, Käfarnariûm, Marzouk Machine, Saravah ou encore les 100 Issues. Comment ne pas mentionner également l’indémodable Jean-Louis 2000 qui fit le plein les deux soirs dans sa « plus grande petite discothèque du monde ».  Disco transcendentale d’un côté Dj Sets avec les Dj Koko & Coco ou encore radio Meuh ! de l’autre, tandis que sous le grand chapiteau les concerts faisaient la part belle également à l’éclectisme entre rock avec Cockpit, hiphop avec le talentueux Demi-Portion, du reggae avec l’excellent Taïwan MC ou encore de l’électro avec le set très dancefloor de Thylacine ou encore Tha Trickaz… autant de beaux concerts qui se déroulèrent devant un public tantôt clairsemé mais attentif et souhaitant profiter pleinement de ces instants. Parmi ces instants forts, notons le concert d’Ultra Panda, trio rock qui avait fait venir en featuring le quatuor à cordes Quatuor 440Hz. Un des beaux moments de ce week-end.

Au final que retenir de cette Chaudière « Acte 1, Scène 2 » ? Une ambiance conviviale et une impression de replonger dans les évènements à l’ancienne, ceux du début des années 2000, quand une partie de ces mêmes organisateurs faisaient leurs armes dans la culture alternative. Une culture alternative qui a montré ce week-end qu’elle était bien vivante et qu’elle continuait à vouloir être inventive. Ce week-end en fut un aperçu et même si celui-ci fut réduit et moins original que le projet de départ, il pose néanmoins les bases en attendant une Chaudière digne de ce nom. C’était en tout cas la volonté des organisateurs avant ce week-end et c’est tout ce que nous leur souhaitons.

Retour sur cet événement avec les photos de Laurent Depeigne de Photours :

0665620298913094605ca54263c8

url

276505930152464806ddf1dbb24c

deco

08651772955811827381fe5c9416

099841130152443586a1fe2699b6

cgl

jl

jl2000

ulpa

0987464299132105104ed19765ab

1865151300946190620283ce4916

tmrl

tmcl

      126561529558123923fa8ee85f3

1465215301868526757c03eda814

artx

       Encore plus de photos ? Rendez-vous sur le site de notre partenaire Photours

14141918_10154051741219092_5569983632336520317_n

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !