• Tours Métropole
  • CDNT
  • Tours Métropole
  • CDNT

Entre les gouttes !

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Début septembre, l’été s’achève tranquillement et avec lui la saison des festivals en plein air. Comme ailleurs, le cru 2014 des festivals en Touraine n’aura pas été marqué par le beau temps. Au contraire, le mauvais temps a joué avec les nerfs des organisateurs, des bénévoles et des festivaliers, comme en témoignent les exemples de Terres du Son et de Faune Sonore.

Du côté de Terres du Son qui célébrait cette année sa dixième édition, les organisateurs ont longtemps redouté la pluie. En coulisses ou chez les festivaliers, la discussion à la mode était même devenue « Enfin, ce n’est pas comme il y a deux ans ». En effet contrairement à l’édition 2012 qui s’était déroulée sous des trombes d’eau, transformant le domaine de Candé en un champ de boue digne de Woodstock, cette année les artistes se sont produits majoritairement entre les gouttes. Il y aura bien eu quelques averses mais pas de quoi décourager le public venu plus nombreux que jamais avec une barre symbolique des 40 000 entrées dépassée.

 

Le soleil pour 2015

Du côté des organisateurs, on s’est montré rassurants tout le week-end, aucune inquiétude sur une quelconque annulation, ne serait-ce que d’un concert. Pour cela il aurait fallu que les conditions météorologiques entraînent un risque au niveau sécurité, ce qui était loin d’être le cas à Terres du Son. Et puis entre nous la pluie ça a du bon, ça fait marcher le commerce. L’an passé le grand soleil avait boosté les ventes de chapeaux et casquettes, cette année ce sont les ponchos qui se sont vendus comme des petits pains. Malgré tout, les organisateurs reconnaissaient attendre le beau temps pour 2015, un vœu également souhaité par ceux du festival Faune Sonore.

bIMG_2918

En effet, ce tout jeune festival organisé par une petite dizaine d’étudiants et dont c’était la deuxième édition cette année, n’a pas eu la même chance. Prévu initialement au théâtre de Verdure de Saint-Etienne de Chigny, les organisateurs comptaient attirer grâce à une programmation basée sur des groupes locaux environ 2 000 festivaliers. Manque de chance, les orages la nuit précédant le festival auront eu raison de la bonne volonté des bénévoles. Des structures qui s’affaissent, d’autres à remonter et un risque pour le soir même avec une vigilance orange décrétée par Météo France auront mis à mal les conditions de sécurité nécessaires à la tenue de l’évènement. Une claque sévère pour les organisateurs, obligés dans un premier temps d’annuler le matin même de l’évènement.

 

Sauvé des eaux grâce à la solidarité du milieu

Grâce à la solidarité du milieu musical, un lieu de repli a néanmoins été trouvé à Saint-Pierre-des-Corps, au local de la société EasySound qui décida de prêter gracieusement sa salle et le matériel nécessaire pour maintenir une partie de l’événement. Au final ce fut certes moins glamour, mais dans une ambiance de concert privé, les quelques deux cents privilégiés qui auront réussi à réserver leur place dans l’après midi auront pu assister à trois concerts, ceux de Boys In Lilies, Sapiens Sapiens et du duo hip-hop Chill Bump.

bIMG_3605

Un moindre mal qui aura permis aux organisateurs de ne pas finir déficitaires financièrement et de positiver pour la suite comme le confiait Axel Nadeau, en charge de la communication et de la programmation de l’événement :  » On aurait été vraiment dégoutés si on avait tout annulé, là c’est un moindre mal, on a pu maintenir une petite partie de l’événement ; ça nous donne encore plus envie de préparer une troisième édition, mais sous le soleil cette fois ». C’est en tout cas, tout ce qu’on leur souhaite.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !