CultureA la une

Enfin du live ! On était à la Fête de la Musique de Phoenix Events

 

Trois mois qu’on attendait ça. Après un printemps interminable totalement dépourvu de concerts (à quelques exceptions près depuis des balcons), la Fête de la Musique a signé le coup d’envoi de l’été et du déconfinement des lives. Certes, ils sont encore rares mais c’est l’intention qui compte.

A Saint-Pierre-des-Corps ce dimanche soir on est loin des images de Paris ou de Lyon qui ont tourné en boucle avec des foules compactes et l’abolition de toute distanciation physique. Pas beaucoup de monde sur le parking de Phoenix Events dans la zone des Grands Mortiers mais tout de même plusieurs dizaines de personnes heureuses de retrouver une ambiance de concert en vrai, loin des lives par écrans interposés.

La salle événementielle faisait partie des quelques lieux a avoir décidé d’organiser un événement concret pour ce 21 juin (plusieurs bars ont fait de même à Tours). Une série de groupes se sont succédés de 15h à 1h du matin : Tarace Boulba, Clarisse, Shiro, KTS-Kill The Shade, Sapiens Sapiens, The Drafts, Faux semblant Toungouska et DJ Betrim. A part 5 minutes de pluie, rien n’est venu perturber la soirée. Clairement, l’heure était au déconfinement et le masque n’était pas un accessoire très présent.

On retiendra la grosse ambiance lors du concert de Kill The Shade – point culminant de la soirée – ou le set ultra vitaminé de KTS tandis que la fanfare Tarace Boulba y a été de son petit tour dans le public. Vivement la prochaine !

Découvrez le reportage photo de Claire Vinson :

Print Friendly, PDF & Email