Culture

Emmaquarelle sublime les pigments

Nous l’avons déjà écrit, le quartier du Petit Saint-Martin dans le Vieux-Tours, le « quartier des Arts » comme il est surnommé, regorge de talents. Ici se situent une vingtaine d’ateliers et galeries d’artistes et artisans dont la peintre Emmanuelle Brunet, plus connue sous le nom d’Emmaquarelle.

IMG_6102

Un seul regard aux murs de l’atelier d’Emmaquarelle permet de se rendre compte à la fois de la douceur et de la complexité de cette technique de peinture faite de pigments broyés délayés avec de l’eau. Une technique dans laquelle cette artiste tourangelle s’est spécialisée, puis professionnalisée. « J’ai commencé par tous types de peinture avant de me consacrer uniquement à l’aquarelle, d’abord parce que j’avais envie de peindre où je le souhaitais. J’ai alors vraiment découvert l’aquarelle avec ce côté magique du mélange de l’eau et des pigments et j’y ai pris goût ».

L’envie de donner des cours, de partager cette passion née font le reste et poussent Emmanuelle à ouvrir son propre atelier en décembre 2013. « Il y a une autre approche de la peinture dans l’aquarelle que ce soit dans la réflexion qui est poussée en amont, la gestuelle… » Des spécificités qu’Emmanuelle Brunet partage lors de stages à son atelier ou à Loches à l’Atelier d’Agnès. Sous-estimée en France, l’aquarelle est pourtant une discipline exigeante nécessitant beaucoup de maitrise : «  ce que je dis à mes élèves c’est que l’aquarelle est avant tout une question de choix, que chaque difficulté peut être surmontée à condition de choisir le bon pigment, le bon papier, le bon pinceau. Il y a un côté « défi à relever » qui est plaisant dans cette technique ».

IMG_6087

« Chaque peinture est une aventure que j’ai envie de pousser jusqu’au bout »

Ces défis, Emmanuelle aiment les relever elle-même dans ses peintures.  « Chaque peinture est une aventure que j’ai envie de pousser jusqu’au bout » explique-t-elle. « J’aime chercher les sujets où il y a une difficulté à relever, comme la transparence, le jeu sur les reflets, les effets de texture, d’épaisseur… ». Un jusque-boutisme dans son art qui donne à ses œuvres un aspect réaliste, presque photographique. Des oeuvres regorgeant souvent de détails illustrant la complexité et la minutie du travail. Pas étonnant qu’aujourd’hui Emmanuelle Brunet se soit fait un nom dans le milieu des aquarellistes en France mais aussi à l’étranger avec plusieurs participations à des salons dédiés à cet art pigmenté.

IMG_6098

Un degré en plus :

> Emmaquarelle exposera ses oeuvres le week-end prochain au château de la Marbellière à Joué-les-Tours dans le cadre des Journées du Patrimoine.

> La page facebook d’Emmaquarelle avec les prochaines dates de stage.

Print Friendly, PDF & Email