Culture

«C’est pas connu, mais c’est vachement bien (ET ça passe à Tours)» : H-Burns au Temps Machine le mercredi 25 novembre

On va bien souvent voir en concert des groupes et des chanteurs qu’on connaît depuis longtemps ou dont on a beaucoup entendu parler à la télé et à la radio. Et si pour une fois, on allait découvrir directement quelqu’un qu’on ne connaît pas sur une scène tourangelle ?

La programmation musicale locale est très riche et diversifiée et on passe bien souvent à côté de belles découvertes. Nous vous proposons notre sélection furieusement subjective, avec un zoom de temps en temps sur un groupe/artiste qui va passer par ici dans peu de temps. »

H-Burns au Temps Machine le mercredi 25 novembre

L’album s’ouvre sur ce «Nowhere to be» qui va tirer des larmes à toutes celles et tous ceux – et on en est – qui ne se sont toujours pas remis 31 ans plus tard de l’intouchable album «Born in the USA» de Bruce Springsteen : un petit son d’orgue synthétique sur lequel s’assoie une guitare rythmique acoustique, un rythme binaire du genre… primaire, une voix chaude laissant parfois échapper un petit «wou», la rencontre improbable entre cow boys du sud et poètes maudits du nord, entre la musique country et celle de New Order… Bref, tout y est.

Le reste de l’album «Night Moves» sorti en début d’année est un passionnant voyage dans l’espace et dans le temps, dans le folk-pop-rock le plus addictif, des Go-Betweens aux Feelies, s’égarant parfois dans les brumes pop mélancoliques de la Norvège de Kings of Convenience ou de l’Ecosse de Belle & Sebastian.

Avec grâce, classe et légèreté, H-Burns nous propose ce mercredi soir un magnifique et lumineux antidote à la lourdeur ambiante et une bien belle raison de vite reprendre le chemin salutaire des salles de concert.

> Concert au Temps Machine, jeudi 25 novembre 2015 à 20h30, de 15 à 22 € la soirée (en première partie de Bertrand Belin) – Réservation en ligne OK.

H-burns

Print Friendly, PDF & Email