CultureDossier du mois

Ballan-Miré : une plaisante Parenthèse

Nouveauté sur 37°, chaque mois nous vous proposerons désormais un dossier spécial sur plusieurs jours, sur une thématique précise. Pour le mois de septembre, nous vous proposons un dossier spécial : « Rentrée culturelle dans l’agglomération ».

Un an après son ouverture, La Parenthèse et particulièrement sa salle de spectacles, ouvre ses portes à une programmation artistique diversifiée :  musique, théâtre, rencontres littéraires, danse, résidence artistique et pour la première année devient salle de cinéma.

Relire notre article  La Parenthèse : un équipement culturel nouvelle génération, écrit lors de son inauguration l’an passé.

La programmation du premier trimestre présentée par Brigitte Ribette, adjointe à la culture, dimanche 17 septembre, se veut en effet ambitieuse, riche, intergénérationnelle et accessible à tous. Cela débutera le 26 septembre par le spectacle « FTT » de la Cie-XPress dans le cadre des Rencontres de Danses Urbaines. Dès le 6 octobre, changement d’ambiance avec une pièce de théâtre, « Un homme à distance » de Katerine Pancol. Côté musique les locaux « Dissident » viendront produire leur rock le 21 octobre. Les locaux ne sont pas oubliés non plus en théâtre puisque le 2 décembre, la Cie des 3 Soeurs présentera sa pièce de théâtre « l’Expérience ».

« Un programme volontairement éclectique avec la volonté de satisfaire la curiosité de tous et faire vivre des moments de convivialité et de partage » a rappelé l’élue lors de la présentation de la saison.

Une présentation au cours de laquelle, le public nombreux, qui avait rempli la salle, a pu assister à deux spectacles différents. Le premier avec l’association K-Bestan et son spectacle « le grenier de Pépé » dans lequel Tony Plos et Céline Arblay incarnent le petit-fils d’un ancien artiste de cirque, venu conter la vie de son grand-père à travers les souvenirs qu’il redécouvre dans le grenier qu’il est venu ranger et une marionnette avec qui ce Pépé a tourné durant des années. Une rencontre entre deux personnages qui interroge le rapport entre l’homme et l’objet… Un spectacle qui fut suivi par un concert du Big Band Souq’Jazz Machine, formation Big Band accompagnant un crooner et deux chanteuses. Une ambiance latine, jazz et funky, dans un répertoire allant de Duke Ellington à James Brown, en passant par Cole Porter, Ray Charles ou Stevie Wonder. De quoi idéalement lancer la saison culturelle ballanaise.

Roger Pichot

Les photos des spectacles de la présentation :

 

Crédits photos : Roger Pichot

 

Print Friendly, PDF & Email