Accueil chaleureux garanti au CCC OD avec Jean-François Pérona

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Depuis mercredi dernier, les curieux peuvent pénétrer au CCC OD. En attendant l’ouverture officielle en mars prochain, l’équipe du centre d’art qui a pris possession des murs en début de mois, a décidé en effet de permettre aux Tourangeaux de découvrir une partie du bâtiment en ouvrant ses portes au public.

img_0428

Ils sont une cinquantaine par jour depuis mercredi dernier à avoir franchi les portes du CCC OD. Par la rue Constantine, le futur centre d’art tourangeau (qui ouvrira ses portes en mars 2017) est en effet accessible au public du mercredi au samedi entre 14h30 et 18h30. Et si pour le moment seuls l’accueil et une vue sur la Nef sont possibles (faute d’autorisation de la commission de sécurité qui ne se réunira que fin novembre), cette première étape constitue un premier contact concret avec le public pour l’équipe du Centre de Création Contemporaine Olivier Debré.

img_0238La Nef

Les habitués de l’ex-CCC de la rue Marcel Tribut ne seront d’ailleurs pas dépaysés en franchissant la porte du CCC désormais OD. Derrière le comptoir d’accueil c’est en effet un visage familier qui se dresse : celui de Jean-François Pérona, chargé d’accueil depuis 2005 au CCC. « Certains passent jeter un œil et restent trois minutes, d’autres viennent aussi pour se renseigner ou prendre leur Pass, l’abonnement au CCC OD » explique Jean-François Pérona qui retrouve ces derniers jours avec une certaine joie le contact avec le public. «  C’est sympathique de retrouver du public, particulièrement des habitués de la rue Marcel Tribut. Pendant plusieurs mois on avait suspendu les programmes d’exposition pour préparer le déménagement et on voyait logiquement beaucoup moins de monde. Là je me retrouve dans mon élément » raconte celui qui ne manque jamais d’un bon mot et d’une petite attention envers les visiteurs.

img_0270Jean-François Pérona

Il faut dire que Jean-François est devenu au fil des ans une figure, si ce n’est la figure, du Centre de Création Contemporaine tourangeau pour le grand public. Toujours avec le sourire, Jean-François a développé depuis maintenant onze ans une proximité et un contact simple avec les visiteurs qu’ils soient réguliers ou non. Un accueil convivial jamais démenti qui fait pleinement partie de la réussite du centre contemporain. En effet, si Jean-François reconnaît ne pas avoir à se forcer pour discuter avec le public, quitte « parfois à être un peu trop bavard » de son propre aveu, le sens de l’accueil qu’il fait preuve rendait forcément une visite au CCC de la rue Marcel Tribut plus chaleureuse que les murs gris et bruts ne laissaient préfigurer au départ. Il était même aisé de deviner que le chargé de l’accueil prenait plaisir à accompagner les visiteurs dans la compréhension des expositions. Jamais avare de renseignements, il n’était pas rare de le voir accompagner le public jusque dans les espaces d’exposition avant de revenir à l’accueil dès que le bip de la porte retentissait pour signifier l’arrivée de nouveaux visiteurs.

Si le poste de Jean-François Pérona reste le même au CCC OD, le changement de lieu implique forcément des ajustements à son travail. « C’est sûr que que je ne pourrai plus accompagner le public dans les espaces d’expositions. Je donnerai les informations à l’accueil. Cela va peut-être me manquer mais il y a tellement de choses nouvelles à faire que que je vais être bien occupé et puis il y aura tellement de monde que je ne pourrai pas me permettre de me balader » plaisante-t-il.

img_0431

Parmi les nouvelles tâches, la billetterie évidemment, mais aussi les réservations de groupes en collaboration avec Noélie Thibault, le suivi des abonnés… Un autre rapport au public qui ne rend pas pour autant nostalgique cet homme qui avait pris ses habitudes rue Marcel Tribut. « Avant le déménagement, je me demandais si j’allais avoir une petit pointe de nostalgie mais finalement non parce qu’on s’est projeté depuis plusieurs mois dans ce déménagement et qu’on avait imaginé tout cela, du coup tout se fait dans une continuité assez logique ». Onze ans dans un même lieu cela laisse néanmoins des souvenirs, et si aucune anecdote ne lui vient réellement en tête quand on lui en demande une, Jean-François retient en revanche quelques expositions qui l’ont marqué à commencer par celle de Malachi Farrell en 2007. Une exposition nommée « P5 » qui traitait du thème de la guerre de façon assez impressionnante via des installations mécaniques visuelles et sonores.

p1030621Exposition « P5 » de Malachi Farrell en 2007 au CCC

En évoquant ces expositions, Jean-François Pérona reconnaît d’ailleurs avoir « hâte d’être à l’ouverture pour voir des expositions dans ces murs et voir le bâtiment en fonction avec du public ».

Un degré en plus :

> Le Pass, le « club ouvert à tous » mis en place par le CCC OD fonctionne très bien avec plus de 500 abonnés à l’heure actuelle. Pour un tarif de 25 euros, celui-ci permet aux détenteurs de bénéficier d’avant-premières mais aussi d’un accès aux lieux pendant un an à compter de l’ouverture du CCC OD. Pour se le procurer, se rendre au CCC OD aux heures d’ouverture au public ou prochainement sur le site du Centre d’art.

Le CCC OD en octobre 2016 :

img_0348

img_0338

img_0365

img_0371

img_0352

img_0425

img_0418

img_0303

img_0248

img_0245

img_0241

         Crédits photos : Mathieu Giua pour 37°

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu