Culture

100 Issues : bien plus qu’une compagnie de cirque

La semaine dernière la guinguette de Tours prenait des allures de cirque avec son mat central. En piste, la Compagnie tourangelle 100 Issues qui avait carte blanche pour présenter un medley de ses différents spectacles.

IMG_2639

Créée en 2011, la Compagnie 100 Issues se fait remarquer avec ses créations mêlant cirque, arts de rue, danse, musique…Avec les 100 Issues oubliez le cirque traditionnel, le nouveau cirque est à l’honneur dans sa forme la plus explosive qu’il soit. Et si la force et la technique sont bien évidemment mises en avant, les agrès deviennent de simples outils au service de spectacles plus larges, comme pour mieux attirer le regard du public puis le détourner vers ailleurs.

Le collectif des 100 Issues est ainsi fait, mi-cirque, mi-art de rue, il ne cesse de surprendre et de se renouveler, création après création . Son dernier spectacle « Factice » en est une nouvelle preuve et témoigne de la richesse et de la réflexion de cette compagnie. Une compagnie aux allures de famille. Installée au Grand Bourreau à Joué-lès-Tours, la Compagnie 100 Issues a développé des liens forts entre ses membres mais aussi avec les intervenants extérieurs, nombreux à passer en résidence chaque année. Avec une vingtaine de membres qui gravitent autour de leurs quatre spectacles et 12 membres qui vivent au Grand Bourreau, Valo, cofondateur de la compagnie, en est convaincu : « nos créations n’auraient pas pu voir le jour de la sorte sans ce lieu où nous avons une vraie vie de famille ».

IMG_2672

Le Grand Bourreau c’est un joli corps de ferme dans la campagne jocondienne. Un lieu propriété de la ville de Joué-lès-Tours qui le met à disposition avec une convention triennale depuis une dizaine d’années à une compagnie circassienne, en échange d’accueil de différentes compagnies et artistes à l’année pour des résidences ou autre travail artistique. Après la Compagnie Escale, c’est désormais la Compagnie 100 Issues qui occupe les lieux dans le cadre de la convention actuelle qui court jusqu’en 2018. Le Grand Bourreau, lieu protégé et lieu protecteur qui nourrit la création donc : « Après la fin de la convention l’an prochain, nous souhaitons retrouver un lieu similaire où nous pourrons tous êtres ensemble » témoigne ainsi Valo.

Et ces liens forts créés se ressentent sur scène où la complicité entre tous, circassiens, musiciens, danseurs et comédiens permettent une certaine audace au service de la qualité. Une compagnie qui sera mise en avant sur le festival Terres du Son où elle jouera dans le cadre de la programmation Propul’Son son dernier spectacle « Factice » qu’elle avait présenté aux Années Joué. Un spectacle qui se déroulera dans l’espace payant le dimanche 09 juillet à 18h. A ne pas manquer…

IMG_2635

IMG_2662

  IMG_2651

IMG_2646

Crédits photos : Mathieu Giua

Print Friendly, PDF & Email