• CDNT
  • CDNT

Yzeures’N’Rock, le festival qui fait briller le Sud-Touraine

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

C’est un site largement ombragé presque en bord de Creuse. Deux scènes, autant de bars, de quoi manger… Ce week-end, Yzeures’N’Rock retrouve son terrain et son public pour une 15e édition forcément en dessous des capacités du festival hors-pandémie, mais notoirement bienfaitrice.

LDphotographies-yzeures-4

Yzeures’N’Rock, c’est le pari d’organiser un festival dans un petit village du Sud-Touraine (Yzeures-sur-Creuse), à 40 minutes de la sortie d’autoroute la plus proche, 1h30 de Tours, trois quarts d’heure de Châtellerault… Quand on ne vient pas du coin, s’y rendre requiert de l’organisation. Au départ, les conditions sanitaires ne permettaient pas d’installer le traditionnel camping de l’événement, pourtant très sollicité pour s’épargner de longs trajets (notamment nocturnes). Finalement, les festivaliers n’ont pas eu besoin de se replier sur le camping municipal ou ceux des alentours. Ils ont pu dormir sur place. Ouf de soulagement, après ceux qui ont suivi l’annonce de l’autorisation des concerts debout et sans masque.

Clairement, Yzeures a bricolé pour monter son édition 2021. A la fois avec la valse des consignes sanitaires mais aussi les difficultés de booker des artistes (avec la pandémie certains ont supprimé leur tournée). L’événement mis au point par une grande équipe de bénévoles n’en a pas moins réussi une performance remarquable, dénichant des têtes d’affiche comme Etienne de Crécy, Boulevard des Airs et La Rue Kétanou.

LDphotographies-yzeures-21
LDphotographies-yzeures-15
LDphotographies-yzeures-32

C’est ce dernier groupe qui a pris possession de la grande scène en premier samedi soir, après la prestation d’ouverture par A Little Jaywel. Plus d’une heure devant un public largement venu le voir, à la fois pour entendre des tubes qui tournent depuis des années mais aussi découvrir les nouvelles chansons (dont une faisant écho à un virus, mais pas celui qui occupe l’actualité en ce moment). Un live généreux, qui fait bouger et qui réchauffe.

LDphotographies-yzeures-8

Dans la soirée, les artistes ont tous insisté sur le plaisir de voir le public souriant. De voir le public tout court. Ce fut le cas pour les rockeurs de Nash puis pour Jahneration, à l’énergie communicante. Tout ça sous un ciel qui s’est dégagé à l’ouverture des portes, permettant de profiter d’un peu de chaleur puis d’une soirée étoilée. Même avec les spots on distinguait bien les astres. Une 3e soirée en orbite se tenait ce dimanche, incluant notamment 47TER, Boulevard des Airs et Vladimir Cauchemar…

Photos : Laurent Depeigne

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !