A la uneSport

Tours Volley Ball : Un parfum d’Europe malgré tout à Grenon

Le Tours Volley Ball accueille depuis mardi le premier tournoi de la poule B de la Ligue des Champions dans laquelle il figure aux côtés d’Izmir, Pérouse et Civitanova. Pour son entrée en lice face à cette dernière équipe, le TVB s’est incliné 3-0 mais n’a pas démérité en tenant la comparaison avec le vainqueur de la compétition en 2019, malgré une ambiance singulière d’une salle Grenon vide.

Cette affiche européenne aurait pu et du être une grande fête. Pour un peu, au moment du tirage au sort, même si on savait la montagne haute, on se prenait même à rêver à un nouvel exploit à domicile du TVB, jamais avare quand il s’agit d’épingler un grand nom du volley européen dans sa salle. Après Pérouse, Trento, Trévise, Piacenza… pour ne parler que des grands clubs italiens passés par Grenon ces 20 dernières années, c’est Lube Civitanova, vainqueur de cette Ligue des Champions en 2019 (et donc toujours tenant du titre, l’édition 2020 ayant été annulée) qui se déplaçait en Touraine.

Oui mais la crise sanitaire liée au Covid se prolongeant, c’est finalement un tournoi à 4 (un deuxième tournoi faisant office de phase retour aura lieu en février à Pérouse) que le TVB accueille cette semaine à huis-clos… Enfin, un tournoi à 3 même puisque le club turc d’Izmir a déclaré forfait le week-end dernier, cas positifs à la Covid dans son effectif oblige…

Sans le soutien du public la tâche s’annonçait donc encore plus ardue pour le TVB pour lutter contre Lube Civitanova puis Pérouse ce jeudi soir.

L’ambiance était forcément étrange, avec seulement une centaine de personnes présentes (journalistes, familles et proches des joueurs et membres du club) dans l’enceinte de 3000 places. Etrange ou triste c’est selon, bien loin de ce que peut apporter le sport de haut niveau, d’ordinaire vecteur d’émotions. Le speaker aura bien tenté de maintenir un semblant d’ambiance avec les musiques habituelles, mais force est de constater que l’on attend autre chose d’un tel match.

Ça c’est pour l’ambiance, car sur le terrain les deux équipes ont livré un match répondant aux critères d’une telle compétition. Le TVB aura même tenu la comparaison toute la partie. Clairement le 3-0 en faveur de Civitanova est à la fois logique mais encourageant pour le TVB. On a en effet vu une équipe tourangelle à la hauteur de l’événement, emmenée notamment par son capitaine Nathan Wouleimana, toujours exemplaire et auteur de 10 points, mais aussi son central brésilien Leandro Nascimiento qui a réalisé une grosse partie. « Je suis vraiment content de mon équipe, je regrette juste de ne pas avoir eu le public pour nous pousser dans certaines situations mais je n’ai rien à reprocher à l’équipe qui a joué comme il fallait. On a vu un beau TVB qui a joué yeux dans les yeux avec la Lube qui est la meilleure équipe d’Europe » se satisfaisait même Hubert Henno, le pourtant très perfectionniste coach du TVB.

Oui mais en face Civitanova était bel et bien une montagne difficile à franchir, avec un jeu complet sans beaucoup de failles. 3-0 (25-22 25-23 25-23) au final en faveur des Italiens qui ont su conclure quand il le fallait les points décisifs, s’offrant ainsi une deuxième victoire après celle contre Pérouse la veille.

Pour le TVB, ce match encourageant devra être renouvelé dès ce jeudi soir contre Pérouse donc, un autre ogre de la scène européenne…

Print Friendly, PDF & Email