A la unePolitique

Saint-Pierre-des-Corps : Un début de mandat poussif pour le groupe « A Gauches Toute ! »

Avec six élus au sein du conseil municipal, « A Gauches Toute ! » constitue le principal groupe d’opposition de Saint-Pierre-des-Corps. Issu en partie de l’ancienne majorité dirigée alors par la communiste Marie-France Beaufils, le groupe dirigé par Michel Soulas, appuyé par un collectif issu de sa liste aux municipales, compte se faire entendre pendant le mandat et peser sur les décisions municipales.

« Dénoncer mais aussi proposer »

« Être une opposition constructive c’est d’abord dénoncer » clame Michel Soulas, ancienne tête de liste aux municipales (en photo). Sur ce point, ce dernier et ses partenaires élus ou du collectif ne se privent pas d’égratigner la majorité municipale d’Emmanuel François. Depuis le début du mandat, ils dénoncent ainsi plusieurs décisions du nouveau maire et de son équipe municipale : l’augmentation des indemnités d’abord, jugée inconcevable dans « la ville la plus pauvre du département ».

Michel Soulas évoque également plusieurs dénis de démocratie « avec l’excuse de l’inexpérience ». Sur ce point, il évoque la question des rythmes scolaires soulevée l’été dernier, l’annonce de l’installation d’un conseil municipal des jeunes avant le vote du conseil municipal n’ait lieu à ce sujet. « Il faut régulièrement rappeler les procédures, la tenue des commissions. Certaines n’ont d’ailleurs toujours pas été réunies depuis le début du mandat. »

Quant aux rythmes scolaires, mis de côté lors de la précédente rentrée par la nouvelle majorité pour se donner le temps à la réflexion, les élus « A GaucheS Toute ! » restent dubitatifs sur la concertation annoncée sous l’égide la Ligue de l’Enseignement, chargée par la ville de réaliser un diagnostic. « Pour l’instant nous n’avons pas eu de commission municipale sur le sujet, alors que la décision doit être prise en mars ». Pour rappel, il s’agit de définir les nouveaux temps scolaires avec un retour à la semaine de 4 jours ou non, mais aussi d’éventuellement adhérer au « plan mercredi » sur la commune, ou encore les études le soir.

Lire sur Info Tours à ce sujet : Les rythmes scolaires toujours en débat

Dans son discours, Michel Soulas affirme néanmoins ne pas être que dans la critique : « Être responsable c’est aussi proposer et construire » dit-il en évoquant plusieurs vœux proposés par son groupe en conseil municipal : sur la gratuité des masques, l’ouverture du RSA aux moins de 25 ans, ou encore sur l’évolution de la tarification de l’eau, finalement retirée à la Métropole qui gère cette question. « On a vu sur cette question que nos alertes ont permis de revoir les choses. Le président de la Métropole s’est engagé à mettre en place un groupe de travail pour réfléchir à une tarification sociale et progressive. » se félicite-t-il même.

Urbanisme, mobilités, sécurité…

L’urbanisme sera un thème central du mandat à commencer par la rénovation de la place Maurice Thorez dans le centre-ville, lancée en fin d’année 2020. Si le collectif estime la rénovation nécessaire, il estime qu’il faudra « être vigilant à préserver le tissu car c’est un lieu de croisement des populations et ne pas fragiliser certaines fonctions en garantissant des loyers au niveaux actuels pour les commerçants. » Sans surprise, ils demandent également la plus grande association possible de la population à ce projet, mais aussi une priorisation vers les espaces végétaux et non pas de nouvelles constructions.

Autre sujet qui fait régulièrement l’actualité dans la commune : le passage du tramway. Sur ce point, l’équipe « d’A GaucheS Toute ! » déplore que le maire ne se batte pas assez selon eux pour que le tramway n’arrive pas en même temps que la ligne 2 « Chambray-La Riche ».

Enfin, point de vue sécurité, Michel Soulas réclame avant toute chose un diagnostic sur la commune, tout en s’opposant à l’armement des policiers municipaux mais en réclamant un « vrai » commissariat national sur la commune. Quant à la vidéo-surveillance, il ne cache pas son scepticisme, tout en se référant à sa demande de diagnostic avant toute prise de décision.

Print Friendly, PDF & Email