• Vitiloire
  • Vitiloire

Saint-Pierre-des-Corps possède le plus grand fonds documentaire de France sur les trains

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Quand on aime les trains on peut aller au grand musée de Mulhouse qui leur est consacré. Profiter des circuits touristiques du pays. Ou aller à la bibliothèque de Saint-Pierre-des-Corps. Depuis presque 30 ans, la commune accumule les documents écrits ou vidéo autour du train, de ses origines au XIX siècle à son actualité la plus contemporaine. Nous sommes partis à la découverte d’un fonds à l’ampleur unique en France.

Sami Khayati fait partie de l’équipe d’agents qui œuvre au bon fonctionnement de la bibliothèque de Saint-Pierre-des-Corps située en centre-ville, à deux pas de la mairie. Parmi ses missions : de l’accueil… mais aussi la gestion du fonds documentaire consacré à l’histoire et à l’actualité du train et des transports en commun ferrés (métro et tramway). L’homme n’est pas spécialement un passionné mais, en vingt ans de service, il a acquis énormément de connaissances sur le sujet. D’abord adjoint à la gestion de cette section spécifique, il en a pris la direction au départ de sa collègue il y a quelques années.

« Le fonds documentaire sur les trains a été créé en 1993, en même temps que l’ouverture de la nouvelle bibliothèque de Saint-Pierre-des-Corps » contextualise Sami Khayati. Un clin d’œil très appuyé à l’histoire cheminote de la commune, dont une grande majorité des habitants travaillait dans l’univers ferroviaire jusque dans les années 70, et dont le quotidien reste encore très tourné vers les rails avec la gare TGV, le technicentre SNCF ou d’autres sociétés comme Imateq qui fabrique des locomotives.

Plus de 10 000 documents conservés

Accessible à tout le monde pour la consultation de documents, et aux abonnés pour l’emprunt, le fonds ferroviaire est situé au rez-de-chaussée du bâtiment, tout au fond du couloir, après les sections jeunesse. On ne peut pas y manquer la réplique d’une voiture Corail avec un vieux logo SNCF ainsi qu’une version miniature de wagon-lit. Et sur les murs, plusieurs affiches et documents où l’on apprend par exemple qu’à une certaine époque, les quais de gare étaient qualifiés de trottoirs.

Entre les magazines, les livres, les DVD et même les cassettes vidéo, cette section de la bibliothèque corpopétrussienne compte plus de 10 000 documents… soit environ 10% du total des œuvres acquises par la commune. De quoi en faire probablement le plus gros fonds français, avec par exemple quasiment tous les exemplaires du journal La Vie du Rail ainsi que des collections très complètes de plusieurs autres revues (la ville est abonnée depuis trois décennies et s’est procuré les numéros plus anciens). Ce sont les seuls articles qu’on ne peut pas emprunter mais leur consultation est autorisée librement.

Des ouvrages documentaires… mais pas que

Concernant les livres, ça va d’ouvrages qu’on pourrait qualifier de « classiques » sur l’histoire du TGV ou du train à vapeur à des documents très pointus sur la signalisation ferroviaire en passant par de beaux livres sur le train dans différentes régions de France (Touraine, Mayenne, Bretagne, Auvergne…) voire dans des pays étrangers (notamment un qui retrace les débuts du train en Ukraine, faisant ainsi écho à l’actualité depuis l’éclatement du conflit entre ce pays et la Russie). On a également déniché des livres sur les trains blindés, sur les techniques de fonctionnement des différentes locomotives ou sur l’histoire des syndicats cheminots.

« Les gens qui viennent ici ce sont des passionnés, des personnes qui écrivent des articles, préparent des thèses ou des exposés » disserte Sami Khayati. Des enfants, aussi. Car le fonds ferroviaire corpopétrussien n’a pas qu’un objectif documentaire : il renferme aussi une série de romans qui se déroulent dans un train (ou à défaut un métro, parfois un tram) ou dont le train fait partie intégrante de l’intrigue. Au moins un millier de titres pour tous les âges auxquels on ajoutera des centaines de BD. En farfouillant entre les titres on tombe donc sur un exemplaire de Lucky Luke… mais aussi sur un ouvrage qui nous parle des trains dans les différents albums de Tintin. Epatant.

Certains livres conservés datent du XIXe siècle

La même logique s’adapte aux vidéos avec des DVD pédagogiques (là-encore sur les régions de France ou des pays étrangers) et toute une série de films (citons, au hasard, L’attaque du métro 123 et Zootopie pour les enfants mais il y a plein d’autres titres inconnus). En ouvrant les tiroirs, on peut tomber sur les K7 vidéo accessibles pour qui a encore un magnétoscope en état de marche à la maison… Mais aussi sur toute une collection d’affiches de la SNCF ou de compagnies ferroviaires comme le PO (Paris-Orléans). Il y a même une série de cartes postales, des plans, d’anciens rapports d’activité de la SNCF et quelques vieux livres dans la réserve (certains ont été édités au XIXe siècle, dont un remontant à 1847).

Pour faire vivre ce fonds, Sami Khayati dispose d’un budget d’environ 3 000€ (pour cette année 2022) de quoi acheter quelques dizaines d’ouvrages. Il peut également compter sur de nombreux dons (pour les documents patrimoniaux comme les affiches, mais aussi des livres) ou des subventions. Récemment, il a reçu tout une série de documents en provenance de la bibliothèque universitaire de Clermont-Ferrand. De quoi accroître une collection déjà bien complète. L’homme organise par ailleurs une poignée d’événements annuels sur le monde ferroviaire au sein de la bibliothèque en partenariat avec des associations de passionnés, comme récemment autour du métier de conducteur. Un autre rendez-vous devrait avoir lieu au second semestre. Des activités « nécessaires » et qui fonctionnent bien. Pourquoi ? La réponse tient en une phrase : « Parce que le train ça fait rêver et voyager » conclut le bibliothécaire.

 

Un degré en plus :

Autrefois gratuite, l’adhésion à la bibliothèque de Saint-Pierre-des-Corps coûte 10€ par an pour les personnes qui habitent la commune. Elle est à 20€ pour les autres. La carte de membre permet notamment d’emprunter jusqu’à 8 livres et 2 DVD.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !