A la uneCulture

Quel bilan pour Midi Minuit par Terres du Son ?

Midi Minuit par Terres du Son a refermé ses portes ce mercredi soir après 5 jours de concerts sur le domaine de Candé. Une édition forcément singulière au regard de la crise sanitaire, avec des aménagements spécifiques, mais une belle édition malgré tout et pour tous les présents, le bonheur de retrouver les concerts et un événement culturel…

En regardant le verre à moitié plein, les organisateurs et bénévoles de ce Midi Minuit pourront se dire qu’ils l’ont fait, malgré les contraintes et les difficultés. Rien que pour cela, nous tirons notre chapeau à l’ASSO, l’association organisatrice du festival et à tous les bénévoles présents, ils étaient encore 300 cette année à donner de leur temps.

Il faut le saluer en effet, car si tout n’a pas été parfait sur cette édition, elle aura à coup sûr marqué de son empreinte la déjà très riche et longue histoire de Terres du Son. Certes, les organisateurs se montraient un peu déçus face à l’affluence mitigée (10 000 festivaliers environ sur l’ensemble des 5 jours), mais finalement l’affluence n’est pas le seul critère qui fait l’importance d’un événement. Il suffisait de voir les sourires nombreux et larges tout au long de ces 5 jours de festival, que ce soit dans le public, chez les artistes ou les bénévoles pour s’en convaincre. Et chez nous aussi d’ailleurs, quel plaisir en effet de retrouver cette ambiance de festival, de recroiser des visages plus vus depuis longtemps, et d’avoir ces moments de partage autour de la musique.

L’interview bilan des organisateurs :