CDNT

Quand la danse urbaine se diffuse à haute fréquence dans l’agglo de Tours

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La 22e édition des Rencontres de Danses Urbaines s’est ouverte le 24 septembre. Pendant trois week-ends, spectacles et performances vont s’enchaîner dans la Métropole. Un programme artistique réjouissant, porté par la Cie X-Press qui démultiplie les occasions de s’intéresser aux différentes disciplines gravitant autour du hip-hop.

Sous le soleil le matin, à l’abri l’après-midi. Ce samedi 25 septembre les danseurs et danseuses des Rencontres de Danses Urbaines ont joué avec la météo. C’est avec un ciel dégagé que le groupe a ouvert son défilé en matinée sur le parking du Super U de Joué-lès-Tours. Lieu insolite pour présenter une chorégraphie mais quelle bonne idée que de s’inviter là où on peut créer la surprise : annoncé sur les réseaux sociaux, l’événement a forcément rassemblé des clients qui ne s’attendaient pas du tout à ce genre de moment entre deux Clio. L’après-midi, l’idée était de recommencer autour de la fontaine de l’Heure Tranquille aux Deux-Lions. La pluie en a décidé autrement mais pas question d’annuler et c’est sous la verrière du centre commercial que le défilé s’est clôturé, escorté par une voiturette de Tours Métropole transformée en camion sono.

YouTube video

C’est ça les Rencontres de Danses Urbaines : des spectacles en salle et des moments dansés dans la rue, au milieu de la foule. Et il y avait du monde pour bouger aux sons hip-hop à l’Heure Tranquille, sachant qu’une partie du public avait révisé un flashmob partagé ensuite avec la troupe.

Un programme riche et audacieux

C’était donc l’inauguration populaire d’un festival qui va se poursuivre encore pendant deux week-ends à Tours… mais aussi dans l’agglomération. Les RDU c’est un événement qui essaime, qui diffuse. Ballan-Miré, La Riche, Joué-lès-Tours, Gare de Tours… On peut tomber dessus à tout moment. Cette année, l’Espace Malraux accueillera ainsi Call Back, un spectacle créé par Abderzak Houmi à la Scène nationale de l’Essonne. « Atypique et exceptionnelle dans sa conception et sa construction, cette pièce chorégraphique regroupe au plateau 12 danseurs et 12 chorégraphes » résument les organisateurs. Un spectacle de clôture particulièrement attrayant.

Mais les RDU c’est aussi du cinéma avec la projection d’Indes galantes aux Studio ce samedi 2 octobre ou une performance à la médiathèque de Joué le 6 à 19h. Des événements sont même déjà annoncés pour 2022, reporté pour cause de pandémie. Le 7 mai, Tours aura droit à sa grande battle : « Est-il possible d’imaginer ce festival sans cette soirée quand on sait qu’elle est très attendue et qu’elle affiche complet deux à trois semaines avant l’heure ? » s’interroge l’équipe qui en prépare tout simplement la 14e édition. La billetterie ouvrira en mars.

Un degré en plus :

Le programme complet sur https://www.rdu37.info/

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
  • LE PETIT FAUCHEUX

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

CCCOD

Vous pourriez aussi aimer

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

FILBLEU