A la uneChroniques

[On aurait pu vous en parler] Le lancement du Ballan Smart Lab

Nos boîtes mail débordent ! Chaque semaine nous recevons des dizaines d’invitations pour relayer des événements forcément incontournables. Certains reviennent carrément tous les ans, au risque pour nous d’écrire quasiment la même chose d’une fois sur l’autre. En plus de ça, il faut bien dormir. Cette année, c’est décidé : nous ne pourrons pas être partout ! Et tant pis si cela crée des frustrations. Cela dit, nous avons trouvé LA solution : relater une fois par semaine des actualités tourangelles sans bouger du bureau, avec une petite dose de mauvaise foi.

On critique parfois le côté pompeux des textes de loi, des comptes-rendus judiciaires ou des arrêtés préfectoraux, documents remplis de formulations qui nécessitent régulièrement de s’y reprendre à deux ou trois fois pour assimiler l’ensemble du propos. Dans l’univers du numérique on a beau se la jouer cool, organiser des matchs de tennis de table entre deux réunions et envoyer les convocations au conseil d’administration via TikTok, on retombe parfois dans les vieux démons de l’administration française, les anglicismes en plus.

Ainsi, l’annonce de la création du Ballan Smart Lab est un modèle de communiqué aux accents futuristes avec mots en majuscule pour appuyer sur les points importants et sigles techniques pour toucher les initiés. Extrait : « Notre entreprise, spécialiste dans l’AMO et l’intégration de projets Smart City et Smart Building, s’adresse aux collectivités et professionnels en leur proposant des SOLUTIONS de bâtiments et/ou villes intelligent(e)s. Ceci leur permet d’OPTIMISER la gestion de leur bâtiment/parc en terme : d’économie d’énergie, de maintenance, de sécurité, et de confort. »

On croit deviner qu’avec ce projet, l’agglomération tourangelle accueille des professionnels des bâtiments de demain, plus précisément « le premier démonstrateur IoT de la région Centre-Val de Loire en terme de Smart Territory. Au travers de ce Smart Lab, nous allons pour la première fois en France relier « Smart Building » et « Smart City ». Dans un premier temps, nous allons surveiller le comportement des bâtiments puis dans un deuxième temps, nous automatiserons ceux qui le nécessiteront. Ce projet démontre qu’il est aujourd’hui possible d’allier développement durable et sociétal, maintien des données privées et technologies innovantes. »

L’initiative semble capable de convaincre un large éventail de personnalités car elle est soutenue par des poids lourds comme Enedis, l’école Polytech de l’Université de Tours ainsi que la Métropole.

Bref, le lancement du Ballan Smart Lab on aurait pu vous en parler… mais on a perdu notre dictionnaire du nouveau monde.

Print Friendly, PDF & Email