On a tenté la course nocturne, historique et solidaire dans Tours

Facebook
Twitter
Email

La dernière fois qu’on a sué pour un article publié sur ce site c’était lors du premier confinement anti-Covid, à l’époque où les coachs sportifs faisaient plein de vidéos pour nous donner des cours à distance. Depuis, bon, on avait un peu relâché la cadence. Puis on s’est dit que ce serait bien de s’y remettre et qu’une course solidaire ce serait une super idée. Nous voici donc à tenter l’aventure Great Running Tours…

Great Running Tours, c’est un projet qui rassemble l’Office du Tourisme et le champion de France de semi-marathon Yosi Gousadoué qui a été sélectionné en équipe de France d’athlétisme et qui s’est encore illustré récemment en récupérant une médaille aux 20km de Tours. Le Tourangeau aime courir en communauté et c’est pour ça qu’il participe à des courses mélangeant l’esprit sportif, le côté fun et la culture historique. L’idée : un parcours de 6km en boucle au départ de la Rue Bernard Palissy. Un trajet lors duquel on court à petite vitesse et où l’on fait quelques découvertes.  

Pendant 1h, on serpente dans le centre-ville en passant par les vestiges gallo-romains, la cathédrale, la Rue Colbert, la Place Plumereau, la Basilique Saint-Martin… Chaque point d’intérêt c’est l’occasion de faire une pause et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la ville : ses premiers habitants, l’époque de construction de Saint-Gatien… Yosi n’est pas guide professionnel mais il a été coaché par l’Office du Tourisme pour avoir les bases. « On est dans l’esprit des visites de greeters » explique le directeur de Tours Tourisme Henri Poignet (les greeters étant des habitants qui font visiter la ville avec leur sensibilité, un mode de découverte qui a de plus en plus de succès).

Ce jeudi, c’est un tour un peu particulier qui a arpenté les rues de la capitale tourangelle… Une course solidaire au profit de Magie à l’Hôpital, la deuxième du genre après une première édition organisée pendant Octobre Rose, le mois de lutte contre le cancer du sein. 55 personnes avaient pris leur place, alors qu’au départ il n’y avait que 40 places. Ça fait donc 55 fois 6€ pour l’association qui réalise des rêves d’enfants malades, sachant que l’Office du Tourisme double la somme (donc au total 700€).

Pour marquer le coup, un magicien qui œuvre pour la structure aux 15 ans d’existence a pris le départ. Hervé est un coureur assidu : « Je fais 7 à 10km par semaine et j’avais déjà fait la course précédente pour Flamme en Rose. C’est super cette mobilisation » dit-il habillé d’un short et d’une guirlande lumineuse. D’ailleurs, ce n’est pas le seul à être en habit de fête. Les bonnets de Père Noël et lumières sont légion parmi la foule, composée de néophytes de la course à pied, d’habitués, de jeunes, et même d’un participant handisport.

Le cortège divisé en deux groupes s’élance vers 19h30 avec l’idée de profiter de la ville illuminée pour les fêtes. Direction les remparts à petites foulées. Les passants encouragent, et on voit bien les t-shirts Magie à l’Hôpital de quelques participantes et participants. « Ce n’est pas une manif, on ne court pas sur la route » souligne un encadrant qui prévient aussi dès qu’une voiture arrive. « Avec les poteaux et les poubelles ce n’est pas simple » relève une femme tandis qu’une autre énumère son équipement du soir, de peur du froid : « un legging, un jogging, un pull et un autre pull. Finalement je vais avoir super chaud ! » Il est vrai que comparé à la veille il fait relativement doux.

L’ambiance est bon enfant, le rythme adapté aux personnes qui ne chaussent pas de baskets régulièrement (même si on a décroché au milieu du parcours par manque d’endurance). A la première pause, une femme s’amuse à observer les détails des remparts avec sa frontale, et au moment de repartir tout le monde s’encourage. De quoi donner envie d’organiser d’autres rendez-vous du genre. « Je pense qu’on en refera un d’ici février pour une autre association » annonce le directeur de l’Office du Tourisme. Ça nous laisse deux mois pour avoir les forces nécessaires.

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !