Les Paniers Artistiques reviennent pour une saison 2

Facebook
Twitter
Email

Après une première édition en 2021 qui a permis de soutenir 33 projets et de permettre à près de 150 personnes de profiter du dispositif, « Cultivons l’Essentiel », le dispositif de paniers artistiques lancé l’an dernier revient cette année.

L’an dernier, afin de répondre à la crise culturelle liée au Covid, artistes, techniciens, intermittents… regroupés au sein du CIP37 (Collectif Intermittents et Précaires), ont lancé « Cultivons l’Essentiel », un dispositif de paniers artistiques inspiré d’Ouvrir l’Horizon, un dispositif similaire qui avait été lancé en Pays de Loire, l’année précédente.

Le choix se porte alors sur le soutien à des nouvelles créations souples, afin de palier à l’urgence de faire des heures pour les artistes et intermittents. L’idée est alors de favoriser l’émergence de créations éphémères, des « petites formes inédites » issues de la réunion de quelques personnes n’ayant jamais ou peu collaboré ensemble. Chaque groupe soutenu bénéficie alors de quelques jours de travail de résidence ainsi que de quelques dates de diffusion. « On les fait se rencontrer pour créer leur équipe, monter leur projet, un chargé de diffusion les accompagne pour trouver des lieux » Lola Magréau Mariez, membre du collectif.

49% des bénéficiaires expliquent avoir pu renouveler leur intermittence grâce au dispositif. 17% ont pu également ouvrir leurs droits. 

« Cultivons l’Essentiel c’est un dispositif de paniers artistiques et solidaires. Ce deuxième terme est très important » souligne-t-elle encore : « On a privilégié notamment un soutien aux personnes les plus en précarité ». Soutenu financièrement par les collectivités publiques, l’édition 2021 a permis grâce à un budget de 480 000 euros, de soutenir un peu plus de 150 personnes dont 98 artistes soit un peu plus de 1400 jours de travail cumulés au total. « Une vraie réussite » explique Lola Magréau Mariez : « Nous avons fait une enquête bilan et 49% des bénéficiaires expliquent avoir pu renouveler leur intermittence grâce au dispositif. 17% ont pu également ouvrir leurs droits. »

Au total les 33 paniers artistiques créés en 2021 ont permis 158 représentations dans 133 lieux de diffusion répartis au sein des six départements de la région Centre-Val de Loire. Sur ces 33 paniers, 18 ont la volonté de poursuivre aujourd’hui, précise encore notre interlocutrice.

Après ce bilan, l’heure est à la poursuite et au lancement de la 2e édition. Ce sera le thème de la soirée organisée à Montbazon ce mercredi soir à la salle Atout cœur au parc de La Grange Rouge. « On a réfléchi s’il fallait poursuivre, mais les outils sont là donc on s’est dit que ce serait bête de ne pas repartir. » (A noter que d’autres réunions ont lieu pour les autres départements, retrouvez les dates et les lieux ici).

Une deuxième édition qui reprendra le même principe, mais avec un budget divisé par trois : « Nous avons moins de soutien des collectivités cette année, nous nous y attendions ». La ville de Tours par exemple ne soutient plus le dispositif, en raison du grand nombre de propositions présentes sur la ville. « Nous allons peut-être aller plus en ruralité, ce qui était une intention de départ » abonde dans ce sens Lola.

Avec cette baisse de budget, l’objectif est cette année de soutenir 15 paniers artistiques avec en prime une ouverture aux arts visuels. Les préinscriptions se font jusqu’à la mi-juin sur le site : https://www.cultivonslessentiel.com/

Crédit photos : Sébastien Pons / Cultivons l’Essentiel

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !