• La Gloriette
  • AZG
  • La Gloriette
  • AZG

Les adieux de la Boite Noire

Facebook
Twitter
Email

Cest une adresse de référence dans le milieu de l’art tourangeau, installée depuis dix ans rue du Grand Marché, la galerie La Boite Noire fermera ses portes définitivement le 23 avril prochain, sa propriétaire, Agathe Place, partant vers de nouvelles aventures…

« J’ai 10 ans », c’est le nom retenu pour la dernière exposition de la Boite Noire. Une exposition collective avec les artistes qui ont fait vivre ce lieu : Adam, Michel Audiard, Laurent Bergues, Laurent Bouro, Franck Bouroullec, Magalie Bucher, Hanna Chroboczek, Delphine Courtois, HPO, Eric Geffroy, Pierre Guitton, Gil KD, T.Léo, MifaMosa, Nep, Lamiel Penot, Monsieur Plume, Simsa, Sébastien Thomazo, Lionel Tonda et Wax. De beaux noms réunis pour un lieu qui le mérite. Une sorte de dernière danse collective dans cette galerie conviviale avant le départ d’Agathe pour d’autres projets personnels en Haute-Savoie.

Depuis 10 ans, la galeriste avait su imposer une patte singulière dans ce lieu humain, à son image, où elle se plaisait à défendre les artistes exposés et faire découvrir l’univers d’une galerie aux passants nombreux. A quelques jours de la fermeture définitive des lieux, Agathe Place est tournée déjà vers sa nouvelle aventure qui la verra s’occuper d’une galerie mais en tant que salariée, « après 20 ans à mon compte » précise-t-elle. Cette galerie c’est la galerie Fert à Yvoire, face à Lac Léman. « C’est une galerie comme ici assez figurative et on a un peu la même façon de travailler, car tenir une galerie ce n’est pas qu’attendre le passant, c’est tout un travail de recherche, de veille et de défense des artistes. »

Quant à la Boite Noire, sans nostalgie, Agathe se dit touchée par les messages reçus par certains dont des passants. « Certains me disent merci ou encore que le lieu va leur manquer, c’est forcément touchant ». Il faut dire que le lieu avait su trouver une place au sein du quartier Victoire-Grand Marché, faisant partie notamment de ceux pionniers qui ont relancé l’association le Quartier des Arts. « Ce sont les relations et la vie de quartier qui risquent de me manquer, car on était plus que de simples collègues. »

Quant à la suite des lieux, ils vont être repris par une restauratrice de tableaux, Jessy Gerin. De quoi assurer une continuité artistique au sein de ces murs qui ont vu de nombreux artistes défiler en 10 ans.

Facebook
Twitter
Email
  • Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !