Le Howard Hinton Sevens à la relance

Facebook
Twitter
Email

Le tournoi international de rugby à 7, le Howard Hinton Sevens, fait son retour au complexe de la Vallée du Cher, du 27 au 29 mai prochains, après deux ans d’absence. En coulisses, les organisateurs et bénévoles sont déjà sur le pont pour préparer cette 25e édition.

Au fil des années, le Howard Hinton Sevens est devenu la grande fête du rugby en Touraine. Attirant amateurs et curieux, le tournoi de rugby à 7, est en effet devenu une référence, y compris au plan national et international. La crise sanitaire liée au Covid passée par là, l’événement revient donc pour le dernier week-end de mai, pour une édition anniversaire, puisqu’il s’agira du 25e tournoi du nom, au sein du complexe de la Vallée du Cher. Une édition forcément singulière également, après deux années d’arrêt, si ce n’est un tournoi de remplacement à l’automne dernier.

« Le tournoi d’Halloween organisé à l’automne 2021 a permis de relancer la dynamique, même si nous n’avons pas eu le public espéré, c’était bien de le faire » explique ainsi Frédéric Mathieu, l’un des co-présidents du Howard Hinton Sevens. Ce dernier est aujourd’hui content de revenir avec une édition et un calendrier classique.

Classique, enfin presque, car de son propre aveu, relancer un événement de la taille du Howard Hinton Sevens, trois ans après la dernière édition normale, n’est pas de tout repos : « C’est beaucoup plus lourd à organiser que d’habitude, car on repart quasiment de zéro ».

Une soixantaine d’équipes pendant 3 jours

Comme tous les événements, culturels ou sportifs, de cette ampleur, la machine est forcément lourde à relancer, d’autant plus que « les lignes ont bougé en trois ans de temps » explique Frédéric Mathieu : « Tout est plus compliqué car la crise a impacté tout le monde y compris chez nos prestataires et partenaires. Il faut parfois en retrouver des nouveaux car certains ont arrêté, les calendriers sont tendus également. On doit faire face à un grand renouvellement des bénévoles également car certains qui étaient là depuis des années ont arrêté suite à la crise sanitaire pour se consacrer à d’autres activités. Tout ceci fait que c’est moins fluide et qu’il faut reprendre de nouvelles marques et habitudes. »

Avec son budget de 300 000 euros (Environ 700 000 euros en valorisant les partenariats), ses 300 bénévoles et les 60 à 70 équipes accueillies le temps d’un week-end, le Howard Hinton Sevens nécessite une grosse logistique et une grosse débauche d’énergie.

Mais cela le mérite pour Frédéric Mathieu qui évoque un événement ancré, depuis la première édition de 1997 en hommage à l’ancien joueur de l’US Tours, Howard Hinton, décédé quelques mois plus tôt. « Ce souvenir perdure encore, on sait pourquoi on organise cet événement. Même 25 ans après, certains bénévoles sont là, édition après édition et maintenant leurs enfants les suivent, voire leurs petits-enfants. Le Howard Hinton, c’est une grande famille avant tout. »

 Une grande famille qui prône donc le souvenir de l’ami et copain disparu, mais aussi celui du développement et de la démocratisation du rugby, à 7 ou à 5 désormais : « Le Five a un aspect ludique qui plaît. Cette année le tournoi de Five fait en plus partie des quatre tournois qui servent de sélection aux finales du championnat de France qui se dérouleront à Blois. C’est une belle vitrine. »

Du côté du « Seven », l’ouverture se fait cette année vers les jeunes (M16 et M18) avec une quinzaine d’équipes qui ouvriront cette 25 édition le vendredi. Le lendemain, le samedi, sur le complexe de la Vallée du Cher, ce sera le tour des tournois habituels : le circuit Elite France, le Développement, les féminines… et le tournoi international.

« Cette année, face à l’incertitude de la situation sanitaire, on aura moins d’équipes étrangères. L’aspect financier était compliqué pour elles car il fallait qu’elles se projettent dès l’automne dernier, elles n’ont pas voulu prendre de risques inutiles. » Pas de Néo-Zélandais ou encore Sud-Africains cette année donc, mais de belles équipes tout de même à commencer par les équipes d’Allemagne (Dont celle vainqueur en 2019 du tournoi international), les équipes élites féminine et masculine de Géorgie, l’équipe féminine de Suède, et les équipes masculines de Suède et de Cuba.

« Nous sommes également étape du circuit élite France » poursuit le co-président du tournoi, « Nous accueillons 11 équipes du circuit, c’est-à-dire le plus haut niveau en France. » Un co-président qui se dit satisfait également du plateau féminin, avec 13 équipes engagées.   

Bref de quoi assister à une belle fête et voir du beau rugby, « le tout dans une ambiance conviviale » conclue Frédéric Mathieu.

Un degré en plus :

Infos pratiques sur https://howard-hinton-sevens.com/

Facebook
Twitter
Email
Agenda

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Agenda
Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !