A la uneChroniques

La Touraine en chiffres : La rentrée scolaire à Tours

Youpi c’est la rentrée, le temps de relâcher ses mômes après deux mois de souffrance à la sacro-sainte Education Nationale. Nous voici donc repartis pour une année rythmée. Pour l’occasion plongeons nous dans notre traditionnelle petite balade subjective dans le monde merveilleux des chiffres.

9500

Comme le nombre d’élèves qui ont repris le chemin de l’école ce matin à Tours. On en dénombre 3750 en maternelle et 5750 en élémentaire.

1200

C’est le nombre d’enfants accueillis le soir en périscolaire. Ils ne sont en revanche que 500 le matin. Une différence qui s’explique certainement à cause des réunions de bureau de fin d’après-midi, autrement appelé syndrome de l’afterwork (et de la pinte à demi-tarif).

58

C’est le nombre d’écoles maternelles ou primaires à Tours, un chiffre auquel il faut ajouter les 10 écoles privées sur la ville. A noter qu’une nouvelle école ouvrira au quartier des 2 Lions en septembre 2019. Malheureusement, les parents devront toujours patienter avant de trouver une boulangerie pour acheter une viennoiserie à leur progéniture.

18%

C’est la part du budget consacrée au bio dans les cantines scolaires de Tours. Un chiffre en légère augmentation chaque année. Rappelons que le prix d’un repas revient à 3.25 euros pour les familles. Les repas sont fabriqués à la cuisine centrale dont l’avenir reste aujourd’hui incertain, la ville réfléchissant toujours à une reconstruction des bâtiments aujourd’hui plus aux normes. Trois solutions sont envisagées : Une mutualisation avec la cuisine du CHU, la délégation de la cuisine centrale à une entreprise privée ou le maintien en régie directe.

7.6 millions

C’est le montant en euros consacré par la ville de Tours dans le budget de la petite enfance et dans les écoles. Cela constitue le premier budget d’investissement. Une somme qui s’explique notamment par la construction de l’école des Deux Lions et de la crèche Leccia.

63 000

C’est en nombre de m² la surface de bâtiments que représentent les infrastructures scolaires à Tours. Un chiffre à mettre en parallèle avec le nombre total de surface appartenant à la ville de Tours (tous domaines confondus) et qui s’élève lui à 450 000 m².

10

Comme le nombre minimum d’écoles qui seraient à rénover selon le maire de Tours. Ce dernier a commandé à ses services un audit sur les infrastructures scolaires de la ville. Au moins 10 seraient à revoir entièrement, voir plus. Les conclusions de l’audit devraient être rendues publiques d’ici la fin de l’année.

Print Friendly, PDF & Email