• CDNT
  • CDNT

La Région ausculte ses orientations budgétaires

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Les prochains budgets de la région Centre-Val de Loire donneront la priorité à la santé, à l’économie et à l’environnement, avec une vigilance accrue sur les transports ferroviaires. Des choix en conformité avec les engagements de sa majorité et des nécessités de l’époque, qui tiennent modérément compte des divergences de vues de ses oppositions.

En ce mercredi 10 novembre, réunis en séance plénière ordinaire sous la présidence de François Bonneau, les élus du Conseil régional Centre-Val de Loire semblaient aborder les orientations budgétaires à venir dans un climat des plus courtois, malgré de réelles divergences de fond et de forme sur certains sujets cruciaux. Mais quelques élus du Loiret, siégeant dans les deux assemblées, devaient trouver là une certaine forme de sérénité appréciable, après l’ambiance des plus électrique de la veille pour l’élection de Serge Grouard à la tête de la métropole orléanaise.

D’entrée, François Bonneau avait donné le ton, traitant des sujets d’actualités en préliminaire des dossiers de fond à venir. Ces premières orientations budgétaires ne concerneront pas que l’année à venir, mais influeront sur toute sa mandature, en prolongement des pistes déjà entamées précédemment, mais modulées pour tenir compte des difficultés liées à la pandémie. “Les orientations majeures qui seront proposées et portées par la majorité à partir de 2022 et pour les six années à venir se traduiront par des choix budgétaires ambitieux maîtrisés pour maintenir l’emprunt de la collectivité à un niveau raisonnable“.

Lire la suite sur MagCentre

Par Jean-Luc Bouland

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !