• Syndicat Mobilités
  • CDNT
  • Syndicat Mobilités
  • CDNT

La belle dynamique du Quartier des Arts à Tours

PUSA
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

A quelques dizaines de mètres du Vieux-Tours touristique et commercial, de ses terrasses et de sa vie agitée, se cachent d’autres ruelles historiques plus discrètes, mais à l’activité fleurissante. Au sein du quartier du Petit-Saint-Martin, de nombreux ateliers d’artistes et artisans ont trouvé refuge. Depuis le week-end dernier, une signalétique digne de ce nom a même été mise en place pour donner de la visibilité à ce Quartier des Arts dynamique.

Inauguration de la signalétique en musique avec la Fanfare La Vaginale

La présence de la vingtaine d’ateliers regroupés dans ces quelques ruelles témoigne d’une vie artisanale et artistique riche. Le quartier des artisans, comme il a été longtemps nommé remonte à l’époque du maire de Tours Jean Royer. Après la rénovation du Vieux-Tours, le maire de la ville propose à des artisans de louer des locaux municipaux pour y implanter leurs ateliers, rue Eugène Sue, rue du Petit-Saint-Martin ou rue Etienne-Marcel. De cette idée naîtra le quartier dit des artisans. Mais au fil des années, les ateliers restent enfermés sur eux-mêmes et cette partie du Vieux-Tours reste ignorée des passants.

Depuis une dizaine d’années, le quartier des artisans connaît néanmoins un renouveau, initié par l’arrivée de plusieurs artistes souhaitant mettre en avant leur travail et savoir-faire, tout en redonnant un peu de vie à ce quartier historique : les peintres et dessinateurs Mélanie Lusseault et son atelier Rouge Pistache, EmmaQuarelle, Laurent Vermeersh ou Zelda Bomba, le luthier Nicolas Petit, la plasticienne Marie-Pierre Fontaine ou encore les galeries Les Couleurs et les Sons se répondent et La Boite Noire, parmi d’autres…

Regroupés au sein de l’association « Le Quartier des Arts » créée en 2013, tous essayent depuis de redonner de la visibilité à ce secteur du Vieux-Tours que beaucoup ne font que passer sans s’y arrêter vraiment. Il faut dire que jusqu’à présent, hors-mis les petits panneaux installés par les occupants eux-même, la signalétique laissée à désirer, avec simplement deux panneaux « quartier des artisans » dans le secteur… Il y a quelques années, lors d’un reportage sur l’événement portes ouvertes nommé « le Bazar » qui se tient chaque année dans le quartier, Mélanie Lusseault, une des artistes à l’origine de ce renouveau, pointait ainsi le besoin d’un soutien plus poussé de la part de la ville pour mettre en avant la particularité du secteur et l’intérêt que cela pourrait avoir en termes de dynamisme pour le quartier.

C’est désormais chose faite avec l’installation (enfin) d’une véritable signalétique depuis le week-end dernier par la ville de Tours, permettant une meilleure visibilité au sein d’un Vieux-Tours, trop souvent résumé à ses restaurants et bars.

Photos : Annie et Laurent Depeigne

(Article lu 1 fois, 1 lectures aujourd'hui)
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous pourriez aussi aimer

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

FILBLEU