Jacques Vincey présente « Grammaire des Mammifères » au Théâtre Olympia

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Après « Und » de Howard Barker, « Le Marchand de Venise » d’après Shakespeare ou encore « La Dispute » et « L’Ile aux esclaves » de Marivaux, Jacques Vincey présente à partir de mercredi 03 novembre sa nouvelle mise en scène : « Grammaire des mammifères » d’après un texte de William Pellier. Une nouvelle occasion pour le directeur du Théâtre Olympia, le Centre Dramatique National de Tours, de surprendre le public.

C’est une certitude, Jacques Vincey aime surprendre, oser, prendre des risques et emmener le public dans des expériences nouvelles. Ce qui l’est également, c’est qu’il aime lui-même se surprendre et déplacer ses propres certitudes. « Grammaires de Mammifères » que le dramaturge tourangeau présente au Théâtre Olympia du 03 au 13 novembre devrait en être une nouvelle preuve.

« Ce texte est un matériau plus qu’une pièce » indique Jacques Vincey. « Un matériau avec ses fragments traversés par de multiples personnages. »

« J’ai découvert ce texte par hasard. Mathilde Delahaye, une ancienne artiste associée du CDNT m’avait amené une partie de ce texte, il m’a interpellé et secoué » explique le metteur en scène en revenant aux prémices de ce projet ambitieux. « Ce texte interroge sur notre propre grammaire, celle des interactions avec l’autre, mais il est aussi drôle avec un humour subtil. »

« Les comportements des mammifères humains que nous sommes sont déterminés par des principes et règles dont on a plus forcément conscience, l’outil du théâtre permet de les réactiver de façon consciente justement » poursuit Jacques Vincey qui a tenu à s’entourer pour l’occasion des comédiens du Jeune Théâtre Région Centre, le dispositif d’accompagnement des jeunes artistes du Théâtre Olympia : « C’est une de nos missions mais aussi et surtout une envie de travailler avec eux. »

« La barre est haute car la pièce balaye tous les modes de représentation au théâtre avec des morceaux de bravoure jusqu’à l’existence la plus brut, la plus animale de l’acteur sur un plateau. La pièce est exigeante mais a dans son cœur un très grande vitalité et joie, c’est pour ça que je l’ai choisie. L’outil du théâtre nous permet de jouer des rôles qui permettent d’approfondir une certaine vérité et quand on a 25 ans comme ces jeunes comédiens, cela peut devenir un véritable manifeste. »

Une pièce qui mettra en scène du chant et de la danse permettant « trouées et suspension » au milieu d’un texte dense qui interroge donc avec sérieux mais aussi légèreté sur notre propre grammaire humaine.

Un degré en plus : « Grammaire des Mammifères », mis en scène par Jacques Vincey. Du 03 au 13 novembre au Théâtre Olympia. Tarifs de 5 à 25 euros. Réservations sur https://billetterie.cdntours.fr/seances/5/grammaire-des-mammif%C3%A8res

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu