Face à la crise, Les Ilots Electroniques se réinventent

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Pour fêter leurs 7 ans, Les Ilots Electroniques prévoient une grande parade électronique dans Tours le dimanche 04 avril 2021.

Comme tous les acteurs culturels, les membres de l’association Les Ilots Electroniques trépignent d’impatience à l’idée de pouvoir reprendre leurs activités artistiques. Après une année 2020 quasi blanche, hors-mis une édition au 37e Parallèle l’été dernier, dans des conditions particulières en raison de la crise sanitaire, les Ilots Electroniques espéraient une année 2021 plus clémente. Malheureusement, la crise s’éternisant, la possibilité de tenir des rassemblements même en plein air, dans un lieu fixe, reste incertain.

Face à cette incertitude, l’association des Ilots a donc décidé d’anticiper et de réfléchir à une alternative pour leur anniversaire qui marque traditionnellement le début de la saison des événements estivaux des Ilots.

Une parade électronique festive en plein centre-ville

« On voulait fêter notre anniversaire malgré tout, car on s’ennuie » explique Thomas, l’un des fondateurs de l’association. Présents lors de la manifestation des acteurs culturels du 03 décembre dernier, les Ilots Electroniques avaient alors expérimenté dans le cortège un set mobile sur un triporteur. Une idée qui a fait germer une réflexion sur un événement itinérant. « Aujourd’hui le seul moyen de faire la fête, c’est de marcher car l’Etat n’interdit pas de se déplacer. C’est en partant de ce constat que l’on a réfléchi et imaginé une déambulation, une parade festive. »

Pour autant pas question de faire n’importe quoi, les Ilots sont d’ailleurs en discussion avec la Préfecture, « pas opposée pour l’heure au projet » selon Thomas. « L’idée est d’être soucieux des gestes barrière. On veut montrer qu’il est possible de faire la fête sans pour autant faire courir des risques. »

Un événement qui derrière son aspect festif revêt également un caractère social poursuit notre interlocuteur : « L’un des objectifs est de pouvoir faire travailler les artistes, les intermittents, les agents de sécurité. Au total, on va employer une vingtaine de personnes pour la parade, ainsi qu’une quarantaine d’agents de sécurité. »

Côté festif, Les Ilots prévoient une déambulation partant de l’Ile Simon à 16h, avec des chars musicaux avec des artistes locaux essentiellement, un char pour le Collectif Troubles, un élément perturbateur avec le collectif Labo, des costumes et de la déco. « Le thème est « boom boom bloom », ce dernier mot veut dire nouvelle floraison, on imagine cet événement comme le déclencheur d’un renouveau. » Et comme on n’organise pas une parade comme ça, sans bagage et expérience, les Ilots se sont rapprochés de Philippe Freslon et de la Compagnie Off pour être accompagné dans la réalisation technique mais aussi artistique.

Une cagnotte pour aider au financement de l’événement

Bien sûr, un tel événement à un coût conséquent, estimé à près de 25 000 euros par l’association. Une somme importante pour l’association qui finance d’ordinaire leurs éditions avec les ventes de la buvette, pas possible ici. C’est pourquoi les Ilots ont lancé une cagnotte de financement participatif, avec un objectif de 15 000 euros, (soit 12 000 euros pour l’association au final, une fois les frais liés à la cagnotte déduits). Pour boucler le reste du financement, Les Ilots aimeraient une aide des collectivités. « C’est un événement culturel dont on va parler sur toute la scène électro nationale, car c’est rare de faire un événement électronique comme ça dans l’espace public. Il y a un vrai intérêt culturel mais aussi pour le rayonnement. »

Et si jamais, il n’était pas possible de tenir l’événement le 04 avril en raison de la crise sanitaire ou autre, Thomas tient à rassurer les donateurs : « si nous ne pouvons rien faire, tout le monde sera remboursé. On a essayé d’être le plus transparents possibles sur la page de financement où on détaille tout. »  

Pour aider les Ilots et participer à la cagnotte cela se passe ici

Un degré en plus : la page Facebook de l’événement pour en savoir plus

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Filbleu