A la unePhotos

Et Tours a fêté les champions du monde…

Il est 6h du matin ce lundi 16 juillet. Au loin, quelques chants résonnent encore aux abords du Vieux-Tours, la nuit a été longue pour certains. Nuit d’ivresse, nuit de liesse, nuit de bonheur pour beaucoup. L’équipe de France a donc remporté sa deuxième étoile, celle de champions du monde face à une vaillante équipe croate. 20 ans après 1998, les mêmes scènes de joie, les mêmes moments d’insouciance et le même rassemblement populaire. Le foot a cela de beau, les grands événements Euro ou Coupe du Monde procurent des moments de bonheur commun, des parenthèses enchantées dans le quotidien.

Et cette parenthèse enchantée est belle. Il fallait voir ce bonheur sur les visages ce dimanche dans les rues de Tours ou à la fan zone de la Gloriette au coup de sifflet final. Dans cet espace aménagé pour la finale, 18 000 tourangeaux s’étaient donnés rendez-vous. Plusieurs autres milliers l’avaient fait place Plumereau ou dans les bars de la ville. Tous ont crié de joie sur chacun des 4 buts des Bleus ce dimanche, tous ont stressé au début de match, quand les Croates semblaient marcher sur la bande à Deschamps. Tous ont laissé exploser leur joie au coup de sifflet final. « Mon père a connu 1998, je pourrais raconter à mon tour à mes enfants, 2018 » explique en pleurs un jeune homme d’à peine 22 ans en cette fin d’après-midi. Autour ça chante, ça danse, ça s’embrasse… On ne s’en rend pas encore compte, mais ce dimanche 15 juillet avec sa liesse populaire, est entré lui aussi dans l’histoire du pays. Merci les Bleus !

Notre album souvenir de cette finale à Tours

Crédits photos : Delphine Nivelet, Pascal Montagne, Philippe Maitre, Laurent Depeigne et James Techer

Print Friendly, PDF & Email