A la uneCulture

De Mame à Rochecorbon, le design artistique de Yanosh Hrdy se déploie

Le designer tourangeau Yanosh Hrdy a collaboré à deux beaux projets sur le territoire ces derniers temps. D’un côté, il a réalisé « La Machine » à Mame et de l’autre, il a travaillé sur la réalisation de bancs publics artistiques pour la commune de Rochecorbon. Rencontre.

IMG_7625

Celles et ceux qui sont passés à Mame ces dernières semaines ont salué le travail réalisé. Après plus de quatre ans de travaux, la « Cité de l’Innovation et de la Création » affiche en effet son visage définitif et les anciens ateliers de l’imprimerie fermée en 2011 ont retrouvé une deuxième jeunesse.

Un nouveau visage à l’ambiance post-industrielle avec ses grands espaces mais aussi l’impressionnant bar-restaurant qui a pris place. Nommée « La Machine », en référence aux anciennes machines de l’imprimerie, cette structure est l’œuvre de l’architecte-designer Yanosh Hrdy pour sa conception et sa réalisation.

 « Cela fait suite à un appel d’offres que j’ai remporté. On a travaillé sur le squelette avec RCP Design (ndlr : l’agence gérée par Régine Charvet-Pello) et je l’ai conçue et réalisée » explique ce dernier, à la tête de son entreprise HYH Créations, qu’il a fondé en 2004.

"La Machine" de Mame (c) HYH Créations

« Je n’avais jamais réalisé une telle structure » explique Yanosh Hrdy. Et à l’écouter on comprend toute la difficulté d’une telle réalisation entre les courbures, les dimensions mais aussi le montage de cet ensemble de 5,5 tonnes, comprenant également un ascenseur passe-plats vers le sous-sol. « Le montage c’est quelque-chose de très mécanique, il y a des réglages partout que j’avais anticipé au mieux, donc tout s’est bien passé. » nous raconte-t-il en comparant cela aux structures qu’il est amené à concevoir pour le monde du spectacle, une autre facette de son travail et qui se rapproche dans son approche : « Ce qui m’excite c’est la conception et la création d’objets ou structures esthétiques. »

Des choix rappelant le passé des lieux

« La Machine » c’est au total un an et demi de conception et réalisation, l’équivalent de 1865h poursuit-il en montrant les chutes des parois en inox restées dans son atelier de la rue de la Morinerie à Saint-Pierre-des-Corps. L’inox, un choix là aussi qui est tout sauf hasardeux nous explique-t-il. L’objectif de ce projet étant de respecter l’histoire des lieux mais aussi son aspect, le designer s’est attaché à faire un rappel de l’aspect métal des sheds des anciens ateliers. Mais si ces derniers sont en aluminium, Yanosh Hrdy a choisi de travailler avec de l’inox, une matière qui vieillit mieux « car l’aluminium marque plus facilement » nous dit-il. Pour donner un aspect proche de l’aluminium, il a donc opté pour un inox brut qu’il a poli par la suite. Autre lien avec le passé des lieux : l’installation d’hublots de couleurs comme ceux présents dans les pavillons de Jean Prouvé au dernier étage de la tour administrative.

Yanosh Hdry dans son atelier (c) Le Cercle Digital

Après Mame, les bancs de Rochecorbon

A peine « La Machine » de Mame installée, Yanosh Hrdy a déjà le regard tourné un peu plus amont de la Loire, du côté de Rochecorbon. Dans cette commune sera inauguré le 14 février prochain un parcours urbain de 1,5 km avec vue sur la Loire, ponctué de neuf bancs publics singuliers. Une idée née de la municipalité de Rochecorbon et de son maire Bernard Plat en 2017, qui a souhaité dépasser la simple installation de bancs publics. Confié à l’agence RCP Design, le projet s’articule en effet autour de deux axes : un volet artistique avec 9 bancs qui sont des pièces uniques créées spécialement mais aussi un autre pédagogique puisque les bancs ont été d’abord dessiné par des élèves de la filière arts appliqués du Lycée Choiseul et des étudiants du BTS Design graphique du lycée Sainte-Marguerite. A partir de ces dessins, l’Agence RCP a proposé à plusieurs artisans, artistes ou designers de réaliser les bancs.

Un des bancs terminé encore à l'atelier de Yanosh Hrdy (c) HYH Créations
Structure non terminée d'un banc réalisé par Yanosh Hrdy pour Rochecorbon (c) HYH Créations

C’est de la sorte que Yanosh Hrdy s’est retrouvé à collaborer à deux réalisations. D’un côté en binôme avec un ébéniste (Marc Delaunay) et de l’autre en trinôme avec ce dernier et La Céramique Lochoise. « Je suis fan de ce type de projets car ils permettent aux étudiants d’être dans un processus concret de création, avec un besoin d’adapter les idées et les dessins à la réalité » explique notre interlocuteur qui a apprécié également le travail collaboratif de l’exercice, « on ne réfléchit pas de la même façon. »

Des bancs à l’esthétique très contemporaine qui seront dévoilés le 14 février prochain.

Print Friendly, PDF & Email