• CDNT
  • CDNT

« De l’Or dans les mains » : des podcasts pour valoriser le savoir-faire des territoires ruraux

Salon Hifi - Leclerc Amboise
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La Tourangelle Gabrielle Légeret a lancé une série de podcast sur les métiers et filières manuelles qui font la vie de nos villages et de nos campagnes. Une démarche qui se veut militante et comme un cri du coeur pour reconnecter l’urbain et le rural.

Entre ville et campagne, c’est avec ces mots que l’on pourrait résumer avec beaucoup de simplicité la vie de Gabrielle Légeret. Celle qui a grandi dans le village de Reugny, entre Vouvray et Amboise, a toujours gardé un lien avec sa terre originelle, bien que sa vie l’a amenée à Paris pour des études à Sciences Po, puis New-York pour le travail, avant un retour en France où elle a co-fondé en 2016, Chemins d’Avenirs, une structure venant en accompagnement de collégiens et lycéens issus de petites villes de France, dans le but de les aider à se réaliser et leur offrir autant de potentiels que leurs camarades des grandes villes et métropoles.

« Quand on grandit dans un petit village on peut se sentir loin de tout » raconte aujourd’hui Gabrielle Légeret en revenant sur sa propre expérience et celles rencontrées avec Chemins d’Avenirs où elle est salariée depuis l’an dernier. « En partant faire mes études à Paris, je me suis rendue compte du fossé qu’il y avait entre ceux qui comme moi avaient grandi à la campagne, au rythme de la nature et les autres. »

Un parcours qui lui a permis de « se réaliser » dit-elle et « de me sentir fière d’où je viens ». Aujourd’hui encore, sa vie oscille entre région parisienne et campagne tourangelle. Un équilibre qui lui tient à cœur, et une façon de rester connectée à la terre et à la nature : « En dans des grandes villes, j’ai pu me rendre compte parfois de la rupture des liens avec la nature. » Dans ses réflexions, Gabrielle Légeret se rend compte également que certaines filières sont tombées soit en désuétude, soit ne sont pas mises en avant, souvent des métiers et filières manuelles, importantes au monde rural. « Les jeunes ne sont pas sensibilisés à ces formations au cours de leur orientation, forcément cela créé des pénuries derrière. Je suis désolée de voir par exemple que l’un des derniers producteurs de fromages de chèvre ne trouve pas de repreneur et que son exploitation va s’arrêter. »

Et c’est justement pour mettre en avant ces métiers et ces filières que lui est venue l’idée de lancer « De l’Or dans les mains », une série de podcasts sur des artisans et des producteurs du Centre-Val de Loire. « Le format du podcast est intéressant car il est très écouté par la jeune génération et les urbains et je cherchais justement une idée pour recréer et retisser des liens entre deux mondes interdépendants mais qui ne se regardent plus. » explique la créatrice de la thématique. Un format qui permet de s’immerger complètement dans le sujet, mais aussi d’aborder le fond des problématiques en 12 minutes, le format retenu.

Chaque semaine, Gabrielle part ainsi à la rencontre de personnes aux savoir-faire singuliers : « je voulais aller à la rencontre de personnes qui ont de l’or dans les mains car on ne se ne rend plus compte de ce qu’apportent ces femmes et ces hommes pour le territoire. »

Vigneron, maréchal-ferrant, boulanger, meunière, forgeron… Gabrielle leur tend alors son micro pour des rencontres intimes et riches. « Je les entends me raconter les difficultés qu’ils traversent » dit-elle. On retient aussi une valorisation importante de ces métiers que l’on se plaît à découvrir à chaque épisode.

La série « De l’Or dans les mains » est disponible ci-dessous :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !