A la unePhotos

Coronavirus : Le CHU de Tours se prépare à faire face

Malgré une dizaine d’alertes chaque jour, pour l’instant, aucun cas n’a été confirmé dans notre département (Un certain nombre de cas suspects sont avérés finalement être des états grippaux). Cela dit, il convient de prendre toutes les précautions. A l’hôpital Bretonneau, on s’est préparé à faire face à un éventuel afflux de patients à travers une cellule dédiée aux cas suspects.

Pour plus d’informations : Lire également notre article sur Info Tours

Coronavirus : Le CHU de Tours en ordre de bataille Si le 15 vous oriente vers le CHU, se présenter à la guérite d’entrée (accès voiture), puis suivre le marquage au sol (points rouges), qui mènent au poste avancé explique le Pr Bernard. Les équipes effectuent un prélèvement. Selon le résultat, vous serez rassuré, admis aux urgences en ambulatoire puis invité à rester confiné chez vous durant quatorze jours ou bien hospitalisé au service des maladies infectieuses. Le service des maladies infectieuses du CHRU répond à des normes sanitaires drastiques. Confinement, portes étanches, personnel rompu aux maladies telles que rougeole, SRAS ou pneumonie. Les chambres individuelles disposent toutes d’un sas destiné au personnel. Les chambres sont au nombre de 9 actuellement, un total qui pourrait être porté à 27 en cas d’épidémie sévère. Les personnels soignants utilisent des équipements dédiés tels que masques, blouses, charlottes, lunettes et gants. La première préoccupation des médecins est de ne pas laisser le virus rentrer subrepticement dans les murs du CHU. Le Pr Bernard chapeaute le service des maladies infectieuses. Il échange avec ses homologues français et étrangers. Selon lui, un traitement existe d’ors et déjà pour faire face au coronavirus, reste à trouver la molécule qui permettra de faire face au COVID-19. Texte : David Gasselin / Photos : Pascal Montagne Plein écran Retour à l'article

En cas de question, contactez le 0830 130 000, en cas de doute, appelez le15. Ne surtout pas se rendre aux urgences ni chez le généraliste.

Print Friendly, PDF & Email