A la uneCulture

CCC OD : le cabinet de curiosité de Nicolas Lamas à découvrir de l’extérieur

Si le CCC OD est pour l’heure fermé comme tous les lieux culturels, l’équipe du centre d’art contemporain tourangeau, entend maintenir le lien avec son public. Pour cela, elle entend profiter de l’architecture des lieux pour montrer de l’extérieur des expositions, comme « Times in Collapse » de l’artiste péruvien Nicolas Lamas, installée dans la Nef depuis le 22 janvier dernier.

De l’extérieur, l’installation attire les regards. Ils sont d’ailleurs nombreux à coller leurs visages aux vitres pour comprendre ce qu’est cette voiture cabossée installée dans la Nef du Centre de Création Contemporaine Olivier Debré à Tours. C’était annoncé lors de l’ouverture des lieux en 2017 comme une ouverture sur l’extérieur, une possibilité de profiter gratuitement d’un peu d’art contemporain. Finalement en ces temps de crise du Covid et de fermeture des lieux culturels, l’ouverture de la Nef sur l’extérieur avec ses baies vitrées n’aura jamais eu autant de sens.

A défaut de pouvoir pénétrer dans la salle aux dimensions toujours impressionnantes, les Tourangeaux peuvent donc admirer tout de même un peu, la dernière exposition installée : « Time in collapse ». Après Vivien Roubaud et sa toile volante, c’est au tour de l’artiste péruvien Nicolas Lamas d’investir les lieux et de repenser l’espace entièrement. Ici, rien de minimaliste en effet, au contraire l’univers de l’artiste installé à Bruxelles se fait dense, fourni. De l’extérieur, les détails seront difficilement accessibles, mais l’essence de l’exposition est là malgré tout.

Cette essence c’est le questionnement du rapport de l’homme à la nature et au temps. Comment le passé et le présent interagissent sur un futur où la nature prendrait le pas sur l’homme ? Nicolas Lamas s’amuse à s’interroger de la sorte en mélangeant et assemblant différents objets et inventions de l’Homme, mélangeant les époques et les fonctions. Ici, un buste de type antique est monté sur une carcasse informatique. Là, des armoires réfrigérées de supermarchés enferment des œuvres. Et à chaque fois, l’idée d’une certaine interdépendance entre tous ces éléments. « Il n’a pas voulu construire l’exposition de façon classique comme une pièce de musée » nous explique-t-on au CCC OD. « Il a pensé la Nef comme si c’était son atelier » raconte ainsi Isabelle Reiher, la directrice du centre d’art qui se montre particulièrement fière de pouvoir accueillir l’artiste en ces murs. « C’est une exposition finalement très d’actualité, avec beaucoup de questionnements autour de tous ces assemblages d’objets qui se révèlent assez étonnants au premier regard mais qui interrogent sur la place de l’Homme et aussi la question des réseaux et du langage avec la nature et le temps…»

Une sorte de parcours initiatique dans lequel le visiteur (quand le CCC OD pourra rouvrir, voir plus bas) est invité à déambuler à sa guise, créant son propre cheminement entre le Mélange et les assemblages d’objets variés et hétéroclites qui donnent à l’ensemble une impression de cabinet de curiosité, parfois à l’allure postapocalyptique comme à travers cette voiture détériorée recouverte de feuilles et d’éléments naturels et reposant dans une mare d’eau stagnante. Une exposition intrigante également, poétique aussi, finalement pleine de vie, à l’instar des abeilles omniprésentes avec ruches et alvéoles. Comme une sorte de trait d’union de la vie qu’elles favorisent grâce à la pollinisation. Comme un message envoyé : celui que la vie reprend finalement toujours ses droits… avec ou sans hommes…


Un degré en plus :

En attendant l’autorisation de réouverture espérée au printemps, l’équipe du CCC OD met en place différentes actions à destination de son public à commencer par des rendez-vous numériques au cours desquels un médiateur fait découvrir des oeuvres à distance au public.

Par ailleurs, le CCC OD lance également les Renc’Art, c’est à dire des visites avec un médiateur des expositions visibles depuis l’extérieur et l’architecture singulière du bâtiment conçue par l’agence Aires Mateus. Ces visites organisées dans le respect des consignes sanitaires sont limitées à 5 personnes. Pour vous y inscrire, les informations se trouvent sur le site du CCC OD.

Print Friendly, PDF & Email