• Syndicat Mobilités
  • CDNT
  • Syndicat Mobilités
  • CDNT

Avec Ali Farchi, le pieds-poings tourangeau, c’est pas du pipeau

PUSA
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

La pratique du pieds-poings semble être une tradition de longue date en Touraine. Parmi ces nombreux pratiquants, Ali Farchi suscite de grands espoirs au niveau mondial. Rencontre avec le futur champion et son équipe.

De la boxe thaï au MMA, nombreux sont les clubs tourangeaux qui proposent quotidiennement des entraînements de ces sports de combat, du simple débutant à la catégorie internationale. Parmi ces formations, le MMA Fight Club Gym se donne cette année une grande ambition : être le creuset de la réussite d’un potentiel champion du monde, Ali Farchi.

Aussi discret que puissant

1 mètre 73, sourire timide, traits fins, attitude discrète… Ali Farchi a une tête de jeune homme bien sous tous rapports. Pas du genre à jouer les gros bras. Alors qu’il surclasse aisément chacun de ses partenaires d’entraînement en Touraine, le garçon de 28 ans salue chacun respectueusement, reste humble, à l’écoute des autres, parle d’une voix douce. Si ce n’était le lieu, le MMA Fight Club Gym, on aurait peine à croire que ce discret jeune homme puisse faire du mal à une mouche. 

A y regarder de plus près, on détecte tout de même le nez de boxeur, cloison légèrement déviée, un regard attentif, et sous la tenue pointent les heures d’entraînement qui ont sculpté son corps. On l’observe. Séance de corde à sauter, gants enfilés, la machine s’échauffe et la séance commence. Après quelques minutes, une force brutale se libère sur un pauvre sac de frappe dont on ne souhaiterait pas prendre la place. Ali Farchi imprime au sens propre le tempo, poings et pieds venant s’écraser sur le sac à une cadence ahurissante. A le regarder se déchaîner, on se laisse aller à imaginer son prochain sparring partner tenter de se remémorer le numéro des urgences, au cas où. 

Encore quelques minutes de déchaînement et c’est l’accalmie. Les râles d’efforts tus, la voix polie d’Ali Farchi reprend le dessus. Derrière la puissance brute, on ressent la détermination et le mental d’acier d’un passionné qui veut s’élever. Ce spécialiste de la boxe pieds-poings (qui englobe la boxe anglaise, le muay thaï, le K1 notamment) commence son long chemin vers le sommet.

Une équipe autour du futur champion

Dans un coin de la salle, Florian Rousseau, gérant du club, veille sur son poulain. Ravi de voir Ali Farchi rejoindre le MMA Fight Club, il reste aussi humble que sa nouvelle recrue. Conscient que son club offre un environnement de qualité pour accueillir le jeune boxeur, lui permettant de profiter d’un programme complet de préparation physique, avec des sparring partners, un kiné, un masseur, un nutritionniste, mais qu’il ne peut pas tout. Réalistes, Florian Rousseau, Ali Farchi et son coach personnel Ahmed, programment de nombreux stages hors de Tours pour trouver des adversaires à la hauteur du futur champion et perfectionner certains gestes. Un programme exigeant, auquel Ali Farchi s’est totalement dédié depuis 2019. Il s’est donné les moyens de sa réussite, abandonnant son métier de chauffeur accompagnateur pour personnes en situation de handicap au profit de sa passion.


Un choix nécessaire, car cette équipe vise haut : dès ce mois d’octobre, les championnats du monde K1, du kick boxing japonais, en Italie. Depuis ses débuts avec Brian et André Macé au club de la Riche, un long chemin a été parcouru, et au vu des espoirs de victoire suscités, 2 sponsors ont rejoint l’aventure et l’accompagnent pour professionnaliser sa carrière, faire de sa passion un métier dont il puisse vivre. 

Ali Farchi et son équipe ont en ligne de mire la place de champion du monde de K1, mais pensent également à la prochaine étape, le célèbre tournoi “One FC” en Asie, graal des combattants du pieds-poings. A suivre sur les rings !

Un degrés en plus :

Suivez Ali Farchi sur les réseaux sociaux : https://www.instagram.com/p/CTzURw8lNlM/

(Article lu 1 fois, 1 lectures aujourd'hui)
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter

Vous pourriez aussi aimer

Vous aimez lire 37 degrés ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !

FILBLEU