20 images qui ont marqué notre année 2020

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email

On va pas se mentir, à l’heure de tourner la page de l’année 2020, à l’heure des bilans traditionnels sur l’année écoulée, on se dit (certainement comme beaucoup d’entre vous), qu’on va pas la regretter cette fichue année. Une année extraordinaire qui fera date dans l’Histoire, où nous avons vécu quelque-chose qui était impensable à cette même époque l’an dernier, quand avec une légèreté habituelle, nous étions si contents de trinquer avec nos proches et de leur faire une bise en souhaitant une bonne année 2020, non sans que l’un de nous ajoute presque machinalement « Et la santé surtout »…

Bref, 2021 arrive, on vous la souhaite bien meilleure que la dernière et on espère que l’on pourra tous retrouver un peu d’insouciance et de moments de joies individuelles et collectives. En attendant, dernier retour sur 2020, avec les images qui nous auront marqué au fil de nos reportages.

Bonne année 2021 à vous chères lectrices et chers lecteurs.


L’année 2020 débute sur le front social comme 2019 s’était terminée avec plusieurs manifestations contre le projet de réforme des retraites du gouvernement d’Edouard Philippe. A Tours, les manifestations réunissent jusqu’à 15 000 personnes selon les syndicats, une mobilisation plus vue depuis 10 ans, c’était déjà contre une réforme des retraites du gouvernement Fillon… Un projet de loi qui sera mis sur pause au printemps avec l’arrivée de la crise du Coronavirus…


Une salle pleine, de l’intensité, de l’émotion… Qu’elle parait loin cette soirée de février où dans une salle Grenon en folie, le TVB réalisait une grande performance sportive en battant l’équipe polonaise de Varsovie en phase de poules de la Ligue des Champions…


Février, toujours. Pour dénoncer une nouvelle fois, les conditions d’accueil des jeunes migrants isolés, les associations dont Utopia 56, organisent une soirée de soutien, avec des tentes placées symboliquement sur la place de la Victoire.


Dimanche 15 mars 2020, le premier tour des élections municipales se déroule, malgré la crise du coronavirus qui débute dans le pays. Les premières mesures barrières font leur apparition : gel hydroalcoolique, masques… Sans surprises, les électeurs boudent les urnes dans ce contexte et la participation n’atteint que 44,64% au niveau de la France. Un score historiquement bas pour les élections municipales.


Face à l’annonce des restrictions de circulation, les rayons de pâtes, de riz, de papier toilette, sont pris d’assaut par une partie de la population, créant des ruptures momentanées, malgré les appels au civisme…


Mardi 17 mars : le confinement débute officiellement. En quelques heures, les rues se vident pour plusieurs semaines, sans que l’on sache encore pour combien de temps…


Face à un virus que l’on ne maîtrise pas, la chaîne de soins s’organise que ce soit au CHU ou chez les personnels de santé libéraux qui prennent en charge des centres Covid, montés pour l’occasion.


Les queues devant les services publics encore ouverts, une des images de ce premier confinement…


Une crise sanitaire qui est l’occasion d’initiatives solidaires, à l’instar des couturières masquées, ici à La Riche, qui se relaient bénévolement pendant plusieurs semaines pour fabriquer des masques en tissu pour la population alors même que les masques sont encore difficilement accessibles dans le commerce.


La crise a bousculé les élections municipales. Le 2e tour a été reporté, mais les élus au 1er tour peuvent s’installer début mai pour prendre les commandes des villes qu’ils sont appelés à diriger pendant 6 ans, comme ici à Ballan-Miré.


Début mai c’est aussi le déconfinement et une vie extérieure qui reprend progressivement…


Les bars et restaurants seront autorisés à rouvrir le 02 juin de leur côté. Ils seront rapidement pris d’assaut par la clientèle…


Dimanche 28 juin : Emmanuel Denis remporte le 2e tour de l’élection municipale à Tours et devient maire de la première ville d’Indre-et-Loire. Une première pour un écologiste.


La guinguette de Tours peut ouvrir l’été, en imposant quelques règles : sens de circulation, interdiction de consommer debout, de danser… Illusion d’une liberté retrouvée momentanément…


Début septembre, pour conclure les Inattendus, le programme culturel estival de la ville de Tours pour soutenir les acteurs culturels, les Tourangeaux ont la surprise de découvrir la grande parade de la Compagnie Off dans les rues du centre-ville. Moment de féerie apprécié d’autant plus que tous les festivals ont été annulés quasiment…


C’est dans une Halle Monconseil à la jauge limitée que l’UTBM débute sa saison en faisant tomber Pau, pensionnaire de la Jeep Elite, en Coupe de France. Premier exploit pour une équipe ambitieuse cette saison.


Après 10 ans d’attente, le Bateau Ivre a rouvert officiellement ses portes en octobre 2020.


Un couvre feu puis l’annonce d’un nouveau confinement. Le Vieux-Tours retrouve son calme du printemps lors de l’automne…


Face à la deuxième vague, les services du CHU de Tours sont de nouveau pleinement mobilisés et font face à l’accélération du nombre de cas en réanimation…


Décembre 2020 : Tours-Pérouse : match de coupe d’Europe de volley à Tours dans une salle vide…


Photos : Claire Vinson, Delphine Nivelet, Laurent Depeigne, Pascal Montagne, Roger Pichot, Mathieu Giua

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
37 sport

Météo

La météo vous est offerte par :

Inscription à la newsletter