A la unePolitique

Municipales à Tours : Décryptage de la communication du candidat Emmanuel Denis

Le marketing fait pleinement partie d’une campagne politique. C’est pourquoi sur 37 degrés, nous vous proposons un décryptage des documents de campagne des candidats aux Municipales à Tours. Second volet aujourd’hui avec le document distribué par la liste « Pour Demain Tours 2020 » d’Emmanuel Denis.

Même programme mais document additionnel

Arrivé en tête avec plus de 35% des voix 15 mars dernier, Emmanuel Denis a décidé de ne pas modifier son programme pour ce 2e tour des élections municipales. Au contraire, pour la tête de liste de « Pour Demain, Tours 2020 », la crise du Covid-19 a conforté les idées défendues de solidarité, de relocalisation de l’économie et de transition environnementale.

On retrouve donc le programme du 1er tour, long de 16 pages mis en page de façon originale sous un format journal dans lequel on retrouve des petits articles de présentation suivis des propositions sur les différents thèmes de campagne.

Ce programme est agrémenté d’un supplément « spécial crise du Covid » de 8 pages, à la présentation plus formelle et dans lequel les membres de la liste dévoilent leurs 8 propositions supplémentaires pour répondre à l’urgence de la crise.

Pour ce deuxième tour, « Pour Demain Tours 2020 » ont choisi de multiplier les documents, en proposant également une lettre ouverte aux Tourangeaux ainsi qu’une autre brochure ciblée particulièrement pour les habitants de Tours-Nord.

Retrouvez le document « spécial crise du Covid » ici

8 mesures pour répondre à l’urgence

Dans le document « spécial crise du covid », on retrouve 28 points ajoutés au programme initial, regroupés dans les 8 mesures principales annoncées : Assurer la sécurité sociale alimentaire pour tou.te.s / Agir contre l’isolement des personnes âgées et l’exclusion sociale / Lutter activement contre le décrochage scolaire / Mettre en place un «urbanisme tactique» pour optimiser les déplacements et élargir nos espaces publics / Mettre en oeuvre une stratégie territoriale d’accompagnement des entreprises, avec la région et la métropole / Aider les structures culturelles et sportives à traverser la crise / Soutenir le petit commerce et les services de proximité / Organiser des Assises citoyennes pour les transitions écologiques et sociales

Conscients que la crise du covid a modifié les priorités, ce document additionnel vient donc montrer que « Pour Demain Tours 2020 » est prête à répondre à l’urgence, ce qui est le sens du message de l’édito. Dans le même ordre d’idée, sont détaillées des mesures applicables dès l’été (festival culturel hors les murs, les estivales commerciales, piétonnisation de rues passantes, agrandissement des périmètres de certains marchés…). Quelques paroles de soutiens de la liste sont également placées en exergue afin d’affirmer l’élan porté par le projet.

Enfin, nous remarquons que la culture a une page complète dans ce supplément. Ce qui n’est pas anodin, dans la volonté de convaincre un électorat généralement plutôt favorable politiquement de se mobiliser le 28 juin, d’autant plus avec les difficultés actuelles liées à la crise pour ce secteur.

L’affiche de campagne 

Lors de cet entre-deux tours, la photo de campagne a été modifiée. On retrouve désormais Emmanuel Denis en posture active, moins figée que celle du 1er tour où il apparaissait seul face objectif en gros plan. La photo choisie pour le 2nd tour reste prise à l’extérieur mais la tête de liste se retrouve en discussion avec plusieurs personnes vers qui elle est tournée, en souriant. Il en ressort une image plus dynamique du candidat. Sous la photo, on retrouve classiquement le slogan de la liste ainsi que les 11 logos des partis et mouvements qui soutiennent officiellement la candidature.

A noter que cette affiche n’est pas celle utilisée sur les deux documents du programme. L’un ayant été fait au premier tour, tandis que sur le second (le supplément), le choix a été porté sur une présentation photo de l’ensemble des candidats de la liste. Un trombinoscope où seul Emmanuel Denis apparaît une nouvelle fois à l’extérieur et en mouvement. Un signe de la volonté de montrer l’image d’un maire dynamique là-encore.

Une liste affirmée verte et de gauche

Alors que ses adversaires ne cessent de cibler la liste d’Emmanuel Denis comme une liste d’extrême-gauche, en agitant la peur « rouge » en raison de la présence de membres de la France Insoumise, les couleurs de campagne sont clairement celles d’une liste écologiste avec uniquement des nuances de vert. Ni rouge, ni rose (couleur traditionnelle socialiste), ne sont utilisées pour l’occasion. De quoi affirmer un peu plus, la priorité première du projet politique qui est celle de la transition environnementale.

Néanmoins, alors que les lignes politiques avaient tendance ces dernières années à se faire moins visibles, ici l’orientation à gauche est clairement affichée dès le sous-titre de la liste : « rassemblement citoyen des écologistes et de la gauche. »

Le dynamisme, élément clé de la communication

Globalement, à la lecture de ces documents de campagne, l’impression qui ressort est la volonté d’afficher non seulement un changement dans la gestion municipale, mais surtout une image de dynamisme qui serait porté par la liste « Pour Demain, Tours 2020 ». On ressent également une quête de respectabilité et de responsabilité, alors même que sur ce point, les adversaires de la liste écologiste, cherchent à les faire passer pour des idéologues et avancent eux leur expérience du pouvoir.


Lire également le décryptage de la communication du candidat Christophe Bouchet

Print Friendly, PDF & Email